Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • Les épistémologies constructivistes

    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis


    PUF ,Coll. ?Que Sais je ?' 2007, ISBN 978-213 056104 029, 128 pages

    Octobre 2007
    • Quelles consciences ont ou devraient avoir scientifiques et citoyens, des fondements et des méthodes légitimant les “connaissances valables” que les uns et les autres produisent, interprètent et transforment en permanence ? Peut-on continuer à “faire comme si” existait dans l’empyrée des académies quelque gardien discret qui veille sur la qualité scientifique des connaissances, en se référant à une certaine sagesse que l’on pourrait dès lors ignorer ?

      Depuis

      près d’un demi-siècle, la restauration du paradigme des épistémologies constructivistes a permis des réflexions et des explorations qui ont profondément renouvelé cette discipline. Cet ouvrage en rend compte.

      Professeur

      émérite à l’Université d’Aix-Marseille, Jean-Louis Le Moigne est notamment l’auteur de La modélisation des systèmes complexes, (Dunod, 1990) et du Constructivisme (3 tomes, L’Harmattan, 2003). (Présentation de l’éditeur) --------------------

      TABLE

      DES MATIÈRES

      Chapitre

      I — L’étude de la constitution des connaissances valables                                                    3

      Chapitre

      II — Statut, méthode et organisation des épistémologies positivistes et réalistes                         12

       

      Chapitre

      III — Repères historiques pour l’entendement des épistémologies constructivistes                      39

       

      Chapitre

      IV — Les hypothèses fondatrices des épistémologies constructivistes                                       68

       

      Chapitre

      V — L’organisation du système des sciences reconsidérée                                                     92

       

      Chapitre VI — Le contrat social des épistémologies constructivistes                                                      115 Bibliographie                                                          124

      Haut de Page