Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • LE CROISEMENT DES POUVOIRS - Croiser les savoirs en formation, recherche, action

    Ecrit par : FERRAND Claude (coord.), ADT-Quart Monde

    Education Formation - Science Citoyenneté
    Les éditions de l'Atelier/EO. & Les Editions ATD-Quart Monde, 2008, ISBN 978 2 7082 4038 4, 224 pages

    Février 2009
    • Comment combattre la misère qui entrave l’existence de millions de personnes dans nos sociétés dites développées ? Le système fondé sur l’aide procurée par celui censé tout avoir au bénéfice du « pauvre », supposé ne rien savoir, a échoué. Il est temps de changer radicalement de perspectives.

      Au moment où l’aspiration à une démocratie participative suscite un foisonnement d’initiatives, ce livre, Le croisement des pouvoirs, relate des actions qui constituent un véritable défi. Il raconte l’aventure en multiples lieux (collectivités territoriales, enseignement, petite enfance, santé, banques, universités, associations…) de la confrontation des savoirs professionnels et scientifiques, des pratiques sociales, avec les savoirs des personnes en situation de grande précarité.

      Il décrit comment des hommes et des femmes que tout séparait sont capables de changer leurs façons d’agir pour lutter contre la misère et l’exclusion en se formant ensemble et en partageant leurs pouvoirs. Les résultats sont analysés sous quatre angles : la connaissance, la méthodologie, l’éthique et la politique.

      Ce livre, véritable école de démocratie, contient les ferments d’une révolution non-violente culturelle et sociopolitique

      * * *

      Ndlr : Une des auteurs de cet ouvrage collectif le présente sur le site de l’éditeur : Nous reprenons cet entretien ci après , sous le titre:

      S’EXPOSER AU SAVOIR DE L’AUTRE    Rencontre avec … Françoise FERRAND

      Françoise Ferrand est co-auteur du Croisement des pouvoirs. Croiser les savoirs en formation, recherche, action, que viennent de publier les Éditions de l’Atelier et les Éditions Quart Monde.

      Pourquoi ce livre ?

      F.F. : Dans la première partie, ce livre dresse le bilan de dix années de « co-formations » mises en œuvre par l’équipe des « Ateliers du croisement des savoirs » du Mouvement Atd Quart Monde. Dans ces formations croisées entre professionnels de l’intervention sociale, de l’éducation ou de la santé avec des personnes en situation de pauvreté, chacun part de sa propre expérience. Ce qui est dit est pris au sérieux, analysé, critiqué et confronté avec les autres. Dans la seconde partie, nous mesurons l’impact du croisement des savoirs au sein de l’université. Avec cette démarche, tout le monde change de regard. C’est un véritable travail, exigeant*.

      En quoi consiste la démarche de croisement des savoirs ?

      F.F. : Nous proposons à tous de prendre en compte la parole et la pensée des personnes en situation de pauvreté, d’expérimenter ensemble ce que cela signifie, concrètement, pendant quelques jours, avec beaucoup de rigueur. Le livre explique ce qui change dans la vie des personnes concernées et dans les pratiques professionnelles, associatives, universitaires, dans la démocratie participative…

      Comment des professionnels et des institutions peuvent-ils se saisir de cette démarche ?

      F.F. : Ce livre n’est pas un « livre de recettes ». Les conditions pour que des personnes très pauvres puissent croiser avec d’autres ce qu’elles ont à dire, en direct et sans intermédiaire, sont exigeantes. Les professionnels qui ont déjà expérimenté cette démarche savent qu’il ne s’agit pas de reproduire une méthode, mais de continuer à questionner les pratiques en faisant place à l’analyse des personnes qui vivent la pauvreté.

      Le croisement des pouvoirs, est-ce la démocratie participative ?

      F.F. : Ce livre prouve qu’une démarche de co-construction des savoirs est possible en profondeur. C’est instaurer un partenariat avec les personnes en situation de pauvreté et se former à sa mise en œuvre. Cela donne lieu à de nouvelles connaissances et à de nouvelles pistes d’action. Cela remet en cause l’organisation des pouvoirs et des volontés politiques. Avec le croisement des savoirs, personne ne peut maîtriser l’aboutissement, et c’est très important. Oui, c’est un moyen de rééquilibrer la démocratie.

      -*-*-*-*-*

       

      On trouve trois autres ouvrages récemment produits par le ‘Programme Quart Monde Université chez le même éditeur

       

      Le croisement des savoirs et des pratiques

      .

      Les auteurs de ce livre inaugurent une approche tout à fait nouvelle : faire travailler ensemble des universitaires de plusieurs disciplines, des personnes ayant vécu ou vivant encore la grande pauvreté, et des professionnels formateurs.

      Ce livre relate la réussite d’un pari apparemment impossible : faire travailler ensemble des universitaires de plusieurs disciplines, des personnes ayant vécu, ou vivant encore, la grande pauvreté, des professionnels formateurs au sein de leurs institutions.

      Au prix d’une ténacité extraordinaire, dépassant mille occasions d’incompréhension, les auteurs de cet ouvrage démontrent qu’il est nécessaire et possible de croiser des savoirs et des pratiques qui généralement s’ignorent ou s’opposent. Ils ont accepté les remises en question, les confrontations pour relever le défi de penser et se former ensemble.

      Savoirs des sciences, savoirs et pratiques de l’action et de l’expérience de vie, aucun savoir ne se suffit à lui-même. À quelles conditions, la connaissance vécue de la misère peut-elle se croiser avec l’expertise issue du travail scientifique et des pratiques professionnelles ? Quels sont les fruits de ce croisement sur le plan de la connaissance et de la formation en vue d’agir contre la misère ? Les auteurs de ce livre inaugurent une approche tout à fait nouvelle qui est devenue au fil des années une référence indispensable dont nos sociétés ont besoin pour venir à bout de l’extrême pauvreté.Cet ouvrage réunit le résultat de deux recherches menées à l’initiative du Mouvement ATD Quart Monde, Le croisement des savoirs dirigé par le groupe Quart Monde-Université et Le croisement des pratiques dirigé par le groupe Quart Monde Partenaire.

      Le Quart Monde rencontre l’Université (DVD)

       

      Durant deux années, au prix d’une ténacité extraordinaire, dépassant mille occasions d’incompréhension, les trente-six participants au programme de recherche action-formation "Quart Monde-Université" ont démontré qu’il est nécessaire, et possible, de croiser des savoirs qui généralement s’ignorent, pour pouvoir agir ensemble contre la pauvreté et les exclusions

       

      Et vous, que pensez-vous ? Par Françoise Ferrand

       

      Et vous, que pensez-vous ?La question semble banale à beaucoup! Mais elle paraît extraordinaire à la personne toujours laissée de côté, à cause de la grande pauvreté dans laquelle elle vit. Dans les Universités populaires Quart Monde, cette personne découvre ou redécouvre son identité, trouve le moyen de formuler sa pensée, d’écouter et de dialoguer avec les autres.  Depuis 1972, ces universités ont formé des milliers de personnes, associant dans une même réflexion femmes et hommes de tous milieux autour des plus pauvres. Car ici, les premiers enseignants, ce sont les personnes en situation de misère et d’exclusion. Apprendre d’eux, se laisser bousculer par leur pensée et leur expérience, voilà une chance de devenir avec eux créateurs d’une nouvelle citoyenneté.L’auteur retrace de manière très vivante l’histoire des Universités populaires et le cheminement de quelques-uns de ces enseignants

      Haut de Page