Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • Le Constructivisme - TOME I - Les enracinements

    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis


    Collection Ingénium - L'Harmattan 2002
    ISBN : 2-7475-2575-9 ? 300 pages

    Mai 2002
  • <Texte scanné>

    LE CONSTRUCTIVISME

    Tome I. Les Enracinements

    Les épistémologies constructivistes nous invitent aujourd'hui à reprendre la question trop souvent oubliée de la légitimation des connaissances scientifiques ; connaissances enseignables, forgées pour nous aider à comprendre sans nous résigner à tant d'absurdités chaotiques.

    Comment apprécier la légitimité de ces connaissances scientifiques que nous produisons, enseignons et « actionnons » ? Les conventions épistémologiques traditionnelles (naturalistes, positivistes ou réalistes) qui la garantissaient, sont-elles éternellement invariantes ? Sont-elles sacrées, comme étaient présumées l'être autrefois les croyances théologiques ?

    Depuis un siècle, nombreux sont les scientifiques et les épistémologues attentifs à la pragmatique intelligible des actions humaines. Ils nous proposent d'autres conventions, aussi bien enracinées dans nos cultures ; conventions plausibles, et réfléchies d'un « Nouvel Entendement » ; celui de la fascinante complexité des rapports que les sociétés humaines entretiennent avec les connaissances scientifiques qu'elles produisent et qui les transforment.

    Il importe d'expliciter loyalement les renouvellements des conventions épistémologiques légitimant la formation et l'enseignement des connaissances, ici et maintenant.

    Renouvellements que caractérise aujourd'hui la restauration du Constructivisme dans nos cultures.

    Ce premier tome explore et critique leurs multiples enracinements reliant culture scientifique et culture tout court : il s'agit de « restaurer l'idéal de complexité de la science contemporaine en restituant aux phénomènes toutes leurs solidarités ».

    Jean-Louis LE MOIGNE, ingénieur ECP, est professeur émérite, Université d'Aix-Marseille. Il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages en sciences des systèmes, dont récemment, avec Edgar Marin, « l'Intelligence de la Complexité ». (L'Harmattan, 1999). Il est président de l'Association du Programme européen Modélisation de la Complexité (MCX) et vice-président de l'Association pour la Pensée Complexe.

    Illustration de couverture : Léonard de Vinci, Entrelacs, Etudes de noeuds. Codex Atlanticus, fol 261 r-a,Milan, Biblioteca Ambrosiana

    Sommaire

    Introduction générale......................................................... 13

    1 Sur les enracinements épistémologiques de l'autonomie des sciences .............................................................................29

    2 Sur les fondements épistémologiques des " nouvelles sciences " ........................................................................... 53

    3 Sur la re-construction des sciences fondamentales de l'ingénierie .........................................................................81

    4 Sur un des fondements du constructivisme : l'hypothèse téléologique...................................................................... 105

    5 Sur les fondements épistémologiques de la science des systèmes .......................................................................... 129

    6 Un exercice de diagnostic épistémologique : d'une systémique molle à une systémique douce - douce mais ferme ............................................................................... 153

    7 Sciences des systèmes, sciences de la complexité : considérations épistémologiques et pragmatiques .......... 171

    8 Sur les fondements épistémologiques des sciences de la complexité : concevoir la complexité ............................ 185

    9 Sur les fondements épistémologiques des sciences de la conception .......................................................................215

    10 Des fondements à la méthode... et de l'expérimentation à la modélisation ................................................................247

    Bibliographie.................................................................... 267

    Index.................................................................................285

    Haut de Page