Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • Le cinéma, un art de la complexité articles et inédits, 1952-1962
    Recueil d'articles d E. MORIN consacrés au cinéma. Ces textes mettent en lumière sa conception du cinéma et la portée de sa pensée sur les théoriciens de la communication, de l'inter culturalité et les critiques de cinéma. « … En tension entre technique et magie, art et industrie, standardisation et créativité, individus et communautés, sa théorie filmique fait du spectateur le socle mouvant d'une expérience concrète du temps et de l'histoire. … »
    Ecrit par : MORIN Edgar


    Colligé et présenté par : Monique PEYRIERe, Chiara SIMONIGH. Éditeur Nouveau Monde éditions, collection Cinéma,  mars 2018 , 617 pages  ISBN-10 2369422068 ISBN-13 97823617 pages 69422068

    Mai 2018
  • PRESENTATION DE L'EDITEUR

    En 1952, Edgar Morin intègre le CNRS, où il fait ses premières recherches et études en sociologie du cinéma, et entre à l'Institut de filmologie à la Sorbonne. Dix ans plus tard, il écrit le journal de tournage du film qu'il coréalise avec Jean Rouch, Chronique d'un été. Entre ces deux dates, il publie dans différentes revues académiques ou critiques une quarantaine d'articles, tous consacrés au cinéma. Ces textes - pour la plupart introuvables aujourd'hui - s'ajoutent à deux études cinématographiques inédites sur l'étranger et la mort pour composer une étonnante constellation.
    Le cinéma d'Edgar Morin est un media révélateur de l'Homme et de la société. Dans ses articles incisifs et prospectifs, il analyse - comme le fait Roland Barthes à la même période - les mythologies du monde contemporain. En tension entre technique et magie, art et industrie, standardisation et créativité, individus et communautés, sa théorie filmique fait du spectateur le socle mouvant d'une expérience concrète du temps et de l'histoire.
    Cet ouvrage s'attache aux quêtes sensibles d'Edgar Morin. Après L'Homme et la mort et avant La Méthode, le cinéma est pour lui un champ d'investigation qui interroge le "comment" de la vie, un cinéma-essai, un art de la complexité.

    Haut de Page