Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • Journal 1962 1987
    « Le premier des deux tomes rassemblant la totalité des journaux d'Edgar Marin, un versant méconnu et pour partie inédit des écrits d'une figure intellectuelle majeure. Peu de ses lecteurs savent qu'Edgar Morin a tenu depuis l'adolescence, par intermittence, des journaux intimes dont seule une partie a été publiée, quand une autre a été perdue et une troisième était restée jusqu'ici confidentielle et inaccessible au public.. … »
    Ecrit par : MORIN Edgar


    Ed du Seuil, 2012, ISBN 978 2 02 023424 5 ,1196 pages

    Décembre 2012
    • Henri GIBIER dans Les Échos du 25 01 13  publie une Note de lecture de ce JOURNAL  en deux volumes sous le titre « Le Monument Morin »  

      Le premier des deux tomes rassemblant la totalité des journaux d'Edgar Morin, un versant méconnu et pour partie inédit des écrits d'une figure intellectuelle majeure Peu de ses lecteurs savent qu'Edgar Morin a tenu depuis l'adolescence, par intermittence, des journaux intimes dont seule une partie a été publiée, quand une autre a été perdue et une troisième était restée jusqu'ici confidentielle et inaccessible au public. Ce premier tome du Journal, qui couvre trois décennies (1960-198(1), réunit des ouvrages déjà publiés, mais pour certains méconnus, et plusieurs textes inédits : Le Vif du sujet (nov, 1962-oct, 1963), interrogation d'un homme en convalescence sur les fondements de ses conceptions, peu à peu entrecoupée par les événements qui marquent sa renaissance à la vie ; le Journal de Plozevet (1965), carnet de terrain de sa célèbre enquête sur cette commune bretonne et témoignage en direct de la mutation de la campagne française ; le Journal de Californie (sept. 1969-juin 1970), découverte d'une Amérique « en transe », dont le tourbillon culturel croise le propre mouvement de sa pensée ; une ébauche inédite de questionnement sur sa position au sein de la gauche et dans le milieu intellectuel (1973) ; le tournai d'un livre (juil. 1980-fév. 1981), tenu parallèlement à l'écriture de Pour sortir du XXe siècle, et « Le serpent » (oct. 1981}, aparté et mise en abyme de cet exercice sur fond de trahison éditoriale ; « Krisis » (1987), enfin, épisode sombre, qui préfigure d'autres « années cruelles ». Loin de ne constituer qu'un volet anecdotique ou un simple exercice de style, ces journaux éclairent la trajectoire d'un penseur hors norme.

      Haut de Page