Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • Entre systémique et complexité, chemin faisant... - Mélanges en l'honneur du professeur Jean-Louis LE MOIGNE

    Ecrit par : GRASCE dir.

    - La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno - Intelligence de la Complexité
    Grasce (éd.), P.U.F., septembre 1999

    Novembre 1999
    • Table des matieres

      • Avant-propos
      • Notice biographique sur Jean-Louis Le Moigne
      • Historique du GRASCE
      • Table des auteurs ayant contribué à ces Mélanges
      • HENRI BARTOLI - Raison d'Etat, raison politique et éthique
      • ROBERT DELORME - De l'emprise à l'en-prise. Agir en situation complexe
      • OLIVIER FAVEREAU - L'économie des conventions et le constructivisme en économie
      • LOUIS-ANDRÉ GÉRARD-VARET - Enquête sur la rationalité dans les jeux non coopératifs
      • ERNST VON GIASERSFELD - Le Moigne's Defense of Constructivism
      • JEAN-BLAISE GRIZE - Systémique, discours et schématisation
      • GEORGES-YVES KERVERN - Jean-Louis, de GRASCE
      • ALAIN LEROUX - Une société à vivre
      • JACQUES LESOURNE - Institutions et marché: la question de l'émergence
      • PHILIPPE LORINO - Le sens giratoire et le chameau
      • EDGAR MORIN - Anthropologie de la liberté
      • MIOARA MUGUR-SCHÄCHTER - Objectivité, relativités, relativisme
      • BERTRAND MUNIER - Les décisions en avenir risqué sont-elles programmables ? Enseignements récents de la recherche expérimentale
      • HERBERT A. SIMON - Coping with Complexity
      • PIERRE TABATONI - Note sur le paradoxe dans le management stratégique
      • HUBERT TARDIEU - Construire la réciprocité pour agir ensemble
      • BRUNO TARDIEU - De l'impace à la réciprocité : comment forger l'alliance entre les plus démunis de la société
      • JEAN-LOUIS LE MOIGNE - Les épistémologies constructivistes en procès
      • Bibliographie détaillée de Jean-Louis Le Moigne (de 1995 à 1998)

      A l'occasion de la parution de l'ouvrage :

      "Entre Systémique et Complexité, Chemin Faisant…

      Mélanges en l'honneur du Professeur Jean-Louis Le Moigne"

      [Grasce (éd.), P.U.F., septembre 1999]

      Table ronde

      "Autour de Jean-Louis LE MOIGNE"

      Professeur émérite à l'Université d'Aix-Marseille

      Vendredi 15 octobre 1999, 14 - 17 heures Salle des Actes de l'Université (3 Avenue R. Schuman, Aix-en-Provence)

      Accès libre, dans la mesure des places disponibles.

       

      Avec la participation de douze des dix-sept contributeurs aux "Mélanges"* :

      • Bertrand MUNIER (GRID - Ecole Normale Supérieure de Cachan)
      • Jacques LESOURNE (CNAM, ancien directeur du journal Le Monde)
      • Pierre TABATONI (Paris IX - Dauphine, membre de l'Institut)
      • Hubert TARDIEU (directeur général de SEMA-Group Telecom)
      • Georges-Yves KERVERN (administrateur fondateur de l'Institut Européen de Cindyniques)
      • Philippe LORINO (professeur à l'ESSEC)
      • Robert DELORME (CEPREMAP - Université de Versailles)
      • Alain LEROUX (GREQAM - Université d'Aix-Marseille)
      • Olivier FAVEREAU (FORUM - Université de Paris X - Nanterre)
      • Jean-Blaise GRIZE (Centre de recherches sémiologiques - Université de Neuchâtel - Suisse)
      • Mioara MUGUR-SCHÄCHTER (Centre pour la synthèse d'une épistémologie formelle – Université de Reims)
      • Edgar MORIN (Association pour la pensée complexe – CNRS) 

      Remise officielle des "Mélanges"(17 heures, Salle du Conseil n° 1) en présence de :

      • Gilbert PEIFFER, Président de l'Université de Droit, d'Economie et des Sciences d'Aix-Marseille
      • Paul DJONDANG, Doyen de la Faculté d'Economie Appliquée d'Aix-Marseille

      * Les cinq autres contributeurs aux "Mélanges" sont Henri BARTOLI, Louis-André GERARD-VARET, Ernst Von GLASERSFELD, Herbert A. SIMON, Bruno TARDIEU.

      Mélanges en l'honneur du professeur Jean-Louis LE MOIGNE Avant-propos

      En l'honneur de Jean-Louis Le Moigne, quoi de plus naturel que l'édition de Mélanges traduisant la gratitude de ceux qui ont eu la chance de le fréquenter et l'hommage scientifique qu'il mérite ? La nature interdisciphnaire de l'oeuvre du spécialiste français de la systémique, comme sa disponibilité permanente pour l'échange intellectuel et la délibération collective, se prêtent à merveille à ce genre d'exercice : en témoigne d'abord le large spectre de disciplines, anciennes ou plus récentes, que couvrent les contributions réunies dans le présent volume.

      A la lecture du sommaire, cependant, c'est la qualité et la notoriété des contributeurs, plus encore que leur diversité, qui retiennent légitimement l'attention: le GRASCE a en effet voulu rendre un hommage « extraordinaire » à son ancien directeur, en tentant le pari de solliciter uniquement une quinzaine de signatures de premier rang. Le pari est à l'évidence réussi et la résonance de la pensée non-conformiste de Jean-Louis Le Moigne, au-delà des profonds débats qu'elle a pu susciter, trouve là une éblouissante confirmation. Que chacun des contributeurs en soit sincèrement remercié...

      Contrepartie de cette orientation éditoriale, la liste est évidemment longue de tous ceux qui auraient aussi souhaité manifester à Jean-Louis Le Moigne leur dette intellectuelle et leur amitié, en particulier parmi les plus jeunes générations et les membres anciens ou actuels du GRASCE. A titre de compensation partielle, beaucoup d'entre eux se trouvent néanmoins associés à la chronique de l'aventure intellectuelle qu'a su piloter Jean-Louis Le Moigne et figurent à ce titre dans l'historique de la vingtaine d'années d'existence du GRASCE, que l'on trouvera dans le présent volume.

      En écho aux contributions qui composent ces Mélanges, on trouvera aussi en fin d'ouvrage un texte de Jean-Louis Le Moigne, témoignage de sa réflexion d'universitaire "engagé". Loin de lui laisser ainsi le soin de conclure, il s'agit pour nous de permettre symboliquement qu'entre systémique et complexité, chemin faisant..., se prolongent les échanges de qualité, que Jean-Louis Le Moigne a souvent provoqués et toujours appréciés.

      Claude GAMEL, <SMALL>professeur à l'Université d'Aix-Marseille directeur du GRASCE</SMALL>

      Haut de Page