Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • C’est le sous titre du ‘Grand Œuvre’ de Bertrand VISSAC : ‘Les Vaches de la République : Raisons et Saisons d’un Chercheur Citoyen, qui avait je crois retenu surtout l’attention de nombre d’entre nous. L’origine de cette profession de foi ne se trouvait elle pas dans la vive conscience que cet éminent agronome avait de la complexité des Systèmes Agraires, alors qu’il travaillait dans une institution scientifique, l’INRA, qui fut un moment découpée en plus de quarante départements sous disciplinaires, chacun constituant une baronnie jalousement fermée ?

    Le témoignage du préfacier des ‘Vaches de la République’, B Hervieu alors Président de l’INRA (2002) en témoigne : « Complexité, tel est le maître-mot de ce bilan, la science, le politique et l'agriculture se mêlant pour fabriquer l'histoire. Tout concourt à favoriser des mécanismes pervers qui conduisent à l'amélioration sans frein du potentiel laitier des " grandes races ", au service d'un modèle dominant qui va écraser les autres, rabotant par là la diversité des cultures techniques, des races (biodiversité), des systèmes agraires, des paysages, des produits. [….]Conséquence directe de ce constat de la complexité en termes de recherche […]. C'est bien la volonté de mettre à plat cette complexité, en empruntant quelques chemins de traverse, qui a conduit Bertrand Vissac à créer et à diriger pendant près de quinze ans le département Systèmes Agraires et Développement (SAD), dont les combats, la production conceptuelle et méthodologique, les conflits parfois avec d'autres secteurs disciplinaires de l'INRA, les ostracismes et les douleurs, sont aussi l'histoire de cette quête indisciplinée. D'un débat technocratique et positiviste, conduit et parfois confisqué par l'axe génético-politique, on est passé au débat ouvert sur l'ESB. Bertrand Vissac nous raconte sa version individuelle et intériorisée de cette évolution. Il veut mettre aujourd'hui les choses sur la table, s'expliquer, alerter, et s'apaiser aussi. »

    Nous avions pu bénéficier ‘en direct’ de ce témoignage de B Vissac en novembre 2002, lorsqu’il participa au Grand Débat du Réseau, contribution dont le volume ‘Expérience de la Modélisation, Modélisation de l’Expérience’ (sous la Direction de F Lerbet-Sereni), garde la trace

    Ses amis et collègues des deux départements de l’INRA que B Vissac eut à diriger au fil des cinquante années sa carrière ont heureusement veillé à nous aider à garder mémoire collective des multiples contributions de ce chercheur citoyen dont ‘la complexité fut le maitre mot’ : Mémoire construite en collectant nombre de ‘Textes Repères’ aujourd’hui peu accessibles de B Vissac et en les accompagnant d’une cinquantaine de témoignages formant ainsi ce volume, insolite dans la littérature scientifique et pourtant si bienvenu aujourd’hui. : le concept de ‘Système Agraire’ n’est-il pas un terreau exemplaire pour s’exercer à la modélisation systémique des phénomènes perçus complexes ?                                                                                               (JL Le Moigne, about 2009)

     

    *-*-*-*-

     

    Présentation du livre par l’éditeur  QUAE éditions

     

    Bertrand Vissac (1931-2004) a fortement marqué l'histoire de l'Inra où il a successivement dirigé le département de génétique animale et le département systèmes agraires et développement. Conçu comme un hommage, cet ouvrage témoigne de son action et de sa pensée. Il a aussi pour ambition de montrer combien ce chercheur à la personnalité exceptionnelle a influencé le développement scientifique et le contexte de travail de ses nombreux collaborateurs. Sont réunis un choix de textes de Bertrand Vissac et les témoignages de ses collègues qui sont autant de repères jalonnant son parcours de 45 ans de vie scientifique et autant de points d’appui pour mieux comprendre son rôle.

    Le Sommaire détaillé de l’ouvrage est disponible sur son site à www.quae.com/fr/livre/

    Haut de Page