Retour

Atelier 23 - "Travail social, complexité de l'intermédiation "
animé par
TRICOIRE Bruno

Travail Social - Santé et Systèmes Sanitaires

Projet de L'Atelier

L'assemblée générale d'INTERMEDIATIONS du 29/11/97 s'était conclue sur une question que nous avions formulée ainsi : "...à quel problème répond Intermédiations ? En quoi ce que propose Intermédiations est-il pertinent pour nos problèmes et nos questions d'intervenants sociaux.

En écho à cette question, nous citerons Jean-Louis Le Moigne :

"Peut-on encore prétendre "appliquer" des savoirs ou des sciences à la résolution de nos problèmes... alors que nous expérimentons chaque jour l'extrême difficulté d'identification des problèmes qu'il nous faut résoudre?"

et ceci nous oblige à privilégier "l'insistance de la question à l'assistance de la réponse".

Dans nos pratiques, nous sommes sans cesse renvoyés à l'intéraction complexe des savoirs et des faires et nous pouvons dire que, chemin faisant, Intermédiations affirme son identité dans cette dynamique du faire et du savoir, car nous sommes convaincus avec Jean Louis Le Moigne que:

"C'est le même être qui sait en faisant et fait en sachant; qui sait pourquoi il fait comment; qui sait qu'en faisant il peut connaître de nouveaux savoirs".

Aussi notre orientation est de partir de l'entrée que nous donne nos pratiques singulières et diversifiées et de nous appuyer sur les théories de la complexité et de la modélisation pour poser les problèmes qu'il nous faut résoudre dans des énoncés "sur mesure" qui favorisent la pertinence de nos actions. Pour cela, Intermédiations cherche à favoriser l'entraide des travailleurs sociaux au moyen des journées d'études, de la production de la Lettre d'Intermédiations et des groupes de travail de Saint-Nazaire et de Nantes.

Documents rédigés par les membres de l'atelier


Forums(s) et liens de l'atelier

    Haut de Page