Retour

Atelier 0 - "Conseil Scientifique du Réseau Intelligence de la Complexité (MCX-APC)"
animé par
LE MOIGNE Jean-Louis

- Symbolisation - Ingegno Rationalité et Heuristiques - Intelligence de la Complexité - Epistémologie de l'Interdisciplinarité -

Projet de L'Atelier

Manifestations

* Trois conférences d'Edgar Morin,sous le titre Culture et barbarie européenne sont organisée par les Conférences BnF - Institut de France/Fondation del Duca, les : mardi 17 mai 2005, 18h30/20h , La barbarie européenne ; mercredi 18 mai 2005, 18h30/20h, Les antidotes culturels européens, et  jeudi 19 mai 2005 18h30/20h, L'éruption nazie
Cliquer ici pour voir le programme

* L'ASSOCIATION POUR LA PENSEE COMPLEXE a contribué à l'animation du premier SYMPOSIUM SUR LA MODELISATION DE SYSTEMES COMPLEXES ET LA PENSEE COMPLEXE, organisé par le Centre Edgar Morin, EHESS /CNRS, Paris, en collaboration avec University College London, UK, le 15 Juin 2009 à la Maison Suger, Paris.

Cette rencontre originale, préparée par Alvaro MALAINA (Centre Edgar Morin et Université Complutense de Madrid), et Sylvia B. NAGL (University College London, UCL), présidée par Claude FISCHLER (Directeur du Centre Edgar Morin),  ouvre un forum de discussion autour d'une plateforme de recherche, entrelaçant les paradigmes épistémiques de la Pensée Complexe et de la Modélisation des Systèmes Complexes dans tous les domaine du 'Tissage des Connaissances' « Complex Systems Modeling' needs 'Complex Thinking', which recursively enriches it . ».

Les échanges furent organisés autour des contributions d'Edgar MORIN « Special vs. General Complexity » et de Denis NOBLE (Professeur émérite à l'Université d'Oxford, UK), « Complexity Thinking in Biology, Beyond theGenetic Reductionism, the Emerging Metaphor of the Music of Life ». dont le dernier livre a été traduit en Français par La musique de la vie : La biologie au-delà du génome ».

Avec le Concours du Centre Edgar Morin (EHESS-CNRS), l'APC publiera prochainement les actes de ce Symposium qui constitue désormais une des 'cellules souches' de la formation d'un Réseau Planétaire que pourra animer une Association Internationale de la Pensée Complexe. Le prochain Symposium sera très probablement organisé par UCL à à Londres en 2010, avec le concours de l'APC qui diffusera les indications ad hoc en temps utile.

Bio/bibliographie des membres actifs

Page de Jean-Louis Le Moigne

Documents rédigés par les membres de l'atelier

  • Apport de la visualisation à l’intelligibilité des systèmes complexes (24-12-2016)
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
    (Conseil Scientifique)
    Si l’on accorde quelque importance à l’argument de Paul Valéry « La pensée du moyen pour construire devient le moyen de penser », on peut se demander si la visualisation de données et d’informations à partir des techniques classiques « charts, maps, and diagrams » ne contraint pas notre façon de percevoir/comprendre le monde. L’idée d'une science universelle au XVIIe et XVIIIe siècle conçue sur le modèle des mathématiques, a conduit à nous restreindre à « faire parler les chiffres » et la visualisation est devenu un résumé visuel - graphique de données statistiques. Grace au développement des capacités des machines informatiques, la visualisation - permettant l’exploration de modélisations des phénomènes par actions et interactions - peut être utilisée pour rendre plus explicite et intelligible raisonnements et représentations des processus non linéaires, auto-organisés, distribués, sans contrôle central, ouvert, en interaction  …
  • Responsabilité éthique et épistémique dans l action en complexité (24-12-2016)
    Ecrit par : GENELOT Dominique
    (Conseil Scientifique)
    « Voilà une bonne nouvelle : Le monde dans lequel nous vivons est le monde de l’incertain, de l’aléatoire, de la complexité. »  C’est par cette provocation apparente que Dominique Genelot nous invite à exercer notre liberté, inventer et construire notre destin. … Dans   cette incertitude, toute décision, toute action est un pari. Tant d’imprévus et de bifurcations vont bouleverser le cours des choses ! … L’issue n’est jamais certaine. L’avenir est un espace de possibilités… Autrement dit, il nous faut comprendre comment l’on pense – c’est le versant épistémologique – pour décider en conscience comment vivre – c’est le versant éthique ; Ne pouvons nous alors réfléchir à ce qui est en jeu, et qui engage notre responsabilité et sur ce que sont les enjeux éthiques qui engagent les pour quoi faire let faire ensemble. Réflexion enracinée dans l’expérience à laquelle nous invite Dominique Genelot par ce bref article présentée lors d’une des Tables Rondes du récent Congrès Mondial de la Complexité. 
  • Trouver les interstices par lesquels le virus épistémique se propagerait dans nos cultures (08-10-2016)
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
    (Conseil Scientifique)

    "… Mettre en avant la pensée complexe devient alors un défi à l’orthodoxie scientifique et interroge les pratiques courantes de recherche et d’études. Recherchant surtout des causalités et des régularités, ces pratiques ne disposent pas de concepts – en particulier le concept de propriété émergente - permettant de donner du sens à des situations d'instabilité, d’ambiguïté, de contingence, alors que les praticiens se trouvent confrontés en permanence à ces phénomènes..." 

  • Une civilisation veut naître, aujourd’hui il s’agit de changer de voie (07-10-2016) - Penser un monde nouveau
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Document APC)
    Ndlr. C’est ce nouvel appel d’Edgar MORIN à une éducation à la compréhension d’autrui et du monde qui nous incite à reprendre ici ce texte récent. : « L’Appel à la nouvelle civilisation demande une éducation où serait enseignée la connaissance complexe, qui, percevant les aspects multiples, parfois contradictoires d’un même phénomène ou même individu, permet une meilleure compréhension d’autrui et du monde. La compréhension d’autrui serait elle-même enseignée de façon à réduire cette peste psychique qu’est l’incompréhension, présente en une même famille, un même atelier, un même bureau. Y seraient enseignées les difficultés de la connaissance, qui comporte un risque permanent d’erreurs et d’illusions ; y serait enseignée la complexité humaine »
  • Interdisciplinarité et stratégique scientifique frontières, déplacements et complexité (04-04-2016)
    Ecrit par : MEGIE Gérard et Al (Extraits mis en page par la rédaction)
    (Conseil Scientifique)
    « Un manifeste pour approcher dans des termes nouveaux la question de la complexité. Une  recherche en mouvement .  La société et la communauté des chercheurs partagent aujourd’hui un sentiment fort de vivre un moment de «révolution scientifique». Si ce sentiment accompagne de façon permanente la trajectoire de la recherche, l’accélération de la production des connaissances au cours du dernier siècle a contribué à l’imposer, non seulement dans le monde scientifique, mais aussi dans l’opinion. Nos sociétés sont d’autant plus convaincues que la science est une source puissante de changement que les grandes visions politiques d’une transformation du monde ne sont plus souveraines.  Ces mutations ont bien évidemment des implications pour la communauté scientifique  et pour la conduite de la recherche, dans la mesure où elles tendent - en plaçant le moteur de l’histoire du côté de la science et de la technologie – à nourrir un imaginaire social de la science conduisant au mythe d’une «société du risque zéro» qui se substituerait au mythe politique d’une «société parfaite». De ce fait, l’activité scientifique est aujourd’hui confrontée, en raison même de son propre développement, à l’ébranlement d’un certain nombre de repères et de catégories de classement qui organisaient, jusqu’à une date récente, la description qu’elle donnait d’elle-même. On peut, à très gros traits, identifier trois registres dans lesquels les distinctions classiques méritent d'être repensées. »
  • Projet d’établissement du CNRS de Février 2002 (04-04-2016)
    Ecrit par : CNRS
    (Conseil Scientifique)
    La suppression sur le site Documents d’orientation  du CNRS du fichier Projet d’établissement. Février 2002  (‘’Internet Explorer a réussi à se connecter au site Web, … mais n’est pas autorisé à afficher la page Web’),  ceci alors que ce projet d’établissement avait été explicitement approuvé par le Conseil du CNRS du 4 février 2002, le PV de cette séance faisant foi. Nous nous autorisons en conséquence à publier sur le site du Réseau le fichier de ce document que l’on avait dés l’origine télé-enregistré dans une ‘Bibliothèque’ personnelle. 
  • Sur la sauvegarde de la maison commune « Pourquoi ne pouvons-nous pas nous arrêter pour y penser ? (12-01-2016) - Invitation à la lecture de la Lettre Encyclique LAUDATO SI du Pape FRANÇOIS Proposée par l’équipe d’animation du Réseau Intelligence de la Complexité
    Ecrit par : l'équipe d'animation du Réseau Intelligence de la Complexité
    (Conseil Scientifique)
    Le titre du premier chapitre de la Lettre du Pape FRANÇOIS « SUR LA SAUVEGARDE DE LA MAISON COMMUNE » introduit un diagnostic et propose un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète qui vont légitimer l’appel exprimé à l’ouverture du 3° chapitre de LAUDATO-SI, La racine humaine de la crise écologique : « Pourquoi ne pouvons-nous pas nous arrêter pour y penser ? » (§ 101)  Invitation à concentrer la réflexion sur le paradigme technocratique dominant ainsi que sur la place de l’être humain et de son action dans le monde (La Technologie : Créativité et Pouvoir ; La Globalisation du Paradigme Technocratique ; Crise et Conséquences de l’Anthropocentrisme moderne,-§ 102 à 136).  Invitation à une réflexion que nous savons au cœur de la Veille collective, civique et épistémologique, du Réseau Intelligence de la Complexité. L’accès à cet Appel à la Sauvegarde de la Maison Commune, LAUDATO SI, (Appel providentiel et historique), étant aisé, nous pouvons reprendre ici sommairement quelques lignes de trois § de l’introduction qui rappellent l’intention générale et soulignent les principaux axes qui traversent toute l’Encyclique. (décembre 2015). 
  • Les axiomatiques de la modélisation : trois études, 1980, 1988, 1992 (31-01-2015)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    (Conseil Scientifique)

    « Nous ne raisonnons que sur des modèles »rappelait P Valéry  qui ajoutait : « Je n’ai jamais cru aux ‘explications’…. mais j’ai cru qu’il fallait chercher des ‘représentations’ sur lesquelles on pût opérer comme on travaille sur une carte ou l’ingénieur sur épures,’etc. – et qui puissent servir à faire’ » : On se propose ici quelques réflexions anciennes sur un paradoxe masqué : Alors que l’on a consacré énormément d’efforts depuis Aristote puis Descartes  à préciser les axiomes  ‘impératifs’ sur lesquels doivent reposent logiques et syntaxes formelles qui doivent guider les raisonnements portant sur des ‘données  à fin de conclusion pour explication ou pour action, on n’accordait aucune attention axiomatique à la forme sous laquelle étaient produite et donc modélisées ces ‘données’. Suffisait-il de les tenir pour des ‘faits’ sans s’interroger sur la façon dont ces faits avaient été fait et a fortiori étaient ici présentés sous la forme de systèmes de symboles (artefacts) ? 

  • André de Peretti, le gai savoir au cœur des arts et des sciences. (15-11-2014) - documentaire vidéo
    Ecrit par : Camille Duwez, Perrine Lauras et Emilien Maignaud, et Co-réalisé par Pascal Bouchez
    (Conseil Scientifique)
    Nous sommes particulièrement heureux de présenter sur le site ce documentaire video original consacré à Andre de Peretti que nombre de nos amis du Réseau Intelligence de la Complexité – MCX-APC’ ont rencontre au fils de nos activités.  Le documentaire est disponible sur https://vimeo.com/111609771.
  • Responsabilité éthique dans l’action en complexité. (09-08-2014)
    Ecrit par : GENELOT Dominique
    (Conseil Scientifique)
    Toute personne engagée aujourd’hui dans une responsabilité, qu’elle soit de nature sociale, économique, politique, technico-scientifique, éducative, ou même tout simplement familiale, éprouve le sentiment d’une complexité croissante, d’un monde de plus en plus difficile à comprendre, d’une réalité qui échappe à notre entendement et a fortiori à notre maîtrise…. Orphelins de certitudes, nous voici devant le défi d’avoir à reconstruire nos modes de pensée. Relever ce défi est désormais notre responsabilité majeure….             Cet article est initialement publié en italien sous le titre Responsabilità Etica nell’azione entro una complessità par la Revue de l’AIEMS Riflessioni Sistemiche. Nous remercions le rédacteur en chef de la revue de son accord pour le reprendre dans sa version française initiale sur le Site du Réseau Intelligence de la complexité. 
  • Logique et contradiction (24-10-2013)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Conseil Scientifique)
    Cet article d’Edgar MORIN, avait été proposé et débattu aux Ateliers sur la contradiction organisé en mars 2009 par l’École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne, Les animateurs de ces Ateliers ont eu l’excellente idée de mettre en ligne  une copie de Logique et contradiction en accès ouvert sur le site de l’ENMSE, copie qui fut débattue lors des Ateliers (pour raisons de santé de derniers heure, Edgar MORIN n’avait pu se déplacer à Saint Etienne, pour l’exposer le 19 mars2009). Nous disposons ainsi d’un accès aisé à ce texte important qui jusqu’ici n’avait guère été présenté au sein d’une Ecole d’ingénieurs française, celles ci étant trop rarement accoutumées encore à associer dans leurs cursus ‘Logique et Pensée Complexe’ 
  • DOSSIER MCX Vidéo 30 - « La complexité et les phénomènes » Rencontre autour des nouvelles ouvertures entre science et philosophie (30-06-2013)
    Ecrit par : RIC MCX (réalisation V. Guilloux)
    (Dossier MCX)
    Rencontre avec Fausto fraisopi, auteur du livre « la complexité et les phénomènes :  nouvelles ouvertures entre science et philosophie » organisée par le RESEAU INTELLIGENCE DE LA COMPLEXITE – MCX – APC avec le concours du Centre Cavaillès (CIRPHLES),  Ecole Normale Supérieure, le 29 Mai 2013.
  • Appel a l’exercice d’une critique épistémologique permanente dans l’activité même de la recherche (16-04-2013)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    (Conseil Scientifique)
    L’appel citoyen contemporain au développement de connaissances ‘transdisciplinaires’, rend patente la nécessité et la légitimité de cet appel             "Le fait nouveau, et de conséquences incalculables pour l’avenir, est que la réflexion épistémologique surgit de plus en plus à l’intérieur même des sciences" J Piaget Nos moyens d’investigation et d’action laissent loin  derrière eux nos moyens de représentation et de compréhension. Tel est le fait nouveau qui résulte de tous ces faits nouveaux ». P Valéry -- Ce texte est repris de celui de la préface rédigée pour l’ouvrage dirigé et publié par Jean Michel PANOFF :’LE RISQUE BIOLOGIQUE, UNE APPROCHE TRANSDISCIPLINAIRE’ sous le titre : ‘Les experts deviennent aveugles sans les lunettes des citoyens. Je prends le parti de le présenter dans sa version originale, car il a le mérite d’illustrer l’argument dans un contexte généralement familier. : Sciences et pratiques s’entrelacent sans cesse dans le champ du risque biologique  comme dans tant d’autres anthropo-éco-systèmes, y compris tous ceux qui font ‘LE SEL DE LA VIE’.
  • CONCEPTION de la COMPLEXITÉ et COMPLEXITÉ de la CONCEPTION (08-08-2012)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    (Conseil Scientifique)
    Au moment où le Paradigme des sciences de conception, sciences d’ingénierie, ré émerge dans nos cultures, il a paru opportun de rendre accessible sur la Toile internet francophone cet article rédigé initialement en 1984 sous la forme d’une contribution au Colloque de Milan : « La Sfida della Complessita », puis traduit en italien et publié dans les actes de ce colloque,) édités sous la direction de G Bocchi et M Ceruti (Feltrinelli, 1985). On eu l’occasion de le publier (avec quelques compléments ) en français en 1990 dans la ‘Revue Internationale de Systémique’ (disparue en 1998), puis de le reprendre sous un titre différent dans les éditions successives du ‘Constructivisme T 1 – Les Enracinements’ (2001, chapitre 8). Un des intérêts de ce texte est de mettre en valeur les multiples entrelacs qui assurent la légitimation épistémologique des sciences de Conception (qu’HA Simon restaurait à partir de 1968) au sein du Paradigme de la Complexité (que E Morin campe dans sa formulation actuelle à partir de 1977).
  • LES DIALOGIQUES DES RISQUES ET DE L’INCERTITUDE (21-05-2012) - Une Interview d'Edouard Kleinpeter pour la revue Le Prisme
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Atelier)
    Ndlr « Toute action, une fois qu’elle est entreprise, tend à échapper aux intentions et à la volonté de son acteur pour entrer dans un jeu d’interaction et de rétroaction avec le milieu (social ou naturel) qui peut en modifier le cours, parfois même jusqu’à l’inverser . C’est ce que j’appelle ‘l’écologie de l’action’ ». nous rappelle à nouveau Edgar MORIN. Chaque action humaine engendre des  risques et il faudrait que nulle incertitude n’accompagne leur élaboration pour que nous puissions les engager en étant certain d’agir sans prendre aucun risque ? Alors que faire ? Edgar Morin nous invite à revenir sur cette ancestrale question, à l’occasion d’un entretien avec Edouard Kleinpeter que publie la dynamique jeune revue Le Prisme dans son numéro 4. Nous remercions sa direction de nous autoriser à reprendre ce texte dans les documents du site du RIC.  
  • FAIRE PASSER LA RAISON DU POURQUOI AU POURQUOI PAS (21-05-2012) - Dans le monde de la pensée scientifique, comme dans le monde de l’action citoyenne
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    (Conseil Scientifique)
    Concerné au premier chef par la formation et les développements de « la culture humaniste », chaque citoyen assumant sa responsabilité civique se convainc désormais que sa culture personnelle, souvent dite ‘générale’ ne peut être découpée en deux tranches séparées : la connaissance vraie - ou scientifique - et la connaissance sage - ou humaniste - . Car qui peut-être absolument certain qu’il connait « la connaissance vraie » (Epistémè ?) et qu’il sait la distinguer de  « la connaissance sage[1] » (Doxa ?) ? 

    [1] Entendons ici le qualificatif ‘sage’ ici au sens très général par lequel Maurice Blondel différenciait Sagesse et Science : ‘ La science est l'acte de l'esprit qui sait; la sagesse est l'expérience de l'acte qui est su’, expérience multimillénaire de l’humanité active sur notre Planète
  • ENSEMBLE, CITOYENS ET SCIENTIFIQUES, ATTACHONS NOUS A 'METTRE LA SCIENCE EN CULTURE'. Sans les lunettes du citoyen, le scientifique devient aveugle (28-11-2011)
    Ecrit par : Bureau du RIC
    (Conseil Scientifique)
    Ce document présente et documente le Grand Débat qu'organise le Réseau Intelligence de la complexité sur ce thème, à Paris, le 18 01 2012. : 'Citoyens scientifiques (chercheurs et enseignants) aussi bien que praticiens (actifs dans tous les types d'organisations sociales privées et publiques) ne se résignent plus à des appels faciles à une interdisciplinarité toujours réduite à la pluridisciplinarité, faute de remise en question des références épistémiques d'appui.
  • DEPLOYER LE SUPERBE EVENTAIL DE LA RATIONALITE (28-10-2011) - (réédition)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    (Conseil Scientifique)
    Cet article fut publié initialement en 2002 dans un ouvrage collectif 'Santé, Règles et Rationalités' sous la direction de S Béjean et C. Peyron (Ed Economica). Il a le mérite de reprendre plus succinctement (6 pages), les principaux arguments présentés en 1991 dans une étude plus volumineuse (26 pages) sous le titre 'Sur la capacité de la raison a discerner rationalité substantive et rationalité procédurale, d'Aristote à H A Simon par R Descartes et G B Vico'. Il a en outre l'intérêt de présenter cette réflexion sur 'le bon usage de la raison humaine' dans le contexte des dialogues entre économistes et médecins s'interrogeant sur la proximité et les différences de leurs processus de décisions en situations opérationnelles. (Les références bibliographiques n'ont été que partiellement reprises, nombre d'entre elles étant des classiques devenus quasiment universels).
  • Présentation du document "Sur les systèmes auto-­organisateurs et leurs environnements" (07-08-2011)
    Ecrit par : RESEAU INTELLIGENCE DE LA COMPLEXITE MCX - APC
    (Conseil Scientifique)
    C'est en 1959 que H von Foerster présenta cet  article,  « Sur les systèmes auto-organisateurs et leurs environnements » : en 1972, Edgar Morin et Henri Atlan introduisaient en France  'ce texte fondamental' dans nos cultures sous son titre original anglais « On self organizing systems and their environments ». Mais ce texte fondamental n'avait pas encore été traduit et publié en français, si bien qu'il n'avait guère bénéficié de l'attention qu'il mérite dans les communautés francophones.
  • Sur les systèmes auto-­organisateurs et leurs environnements (01-08-2011) - Texte de 1959 - Traduction française, avril 2011
    Ecrit par : VON FOERSTER Heinz
    (Atelier)
    C'est en 1959 que H von Foerster présenta cet  article,  « Sur les systèmes auto-organisateurs et leurs environnements » : en 1972, Edgar Morin et Henri Atlan introduisaient en France  'ce texte fondamental' dans nos cultures sous son titre original anglais « On self organizing systems and their environments ». Mais ce texte fondamental n'avait pas encore été traduit et publié en français, si bien qu'il n'avait guère bénéficié de l'attention qu'il mérite dans les communautés francophones.
  • « Bricolage et braconnage sont au coeur de la complexité » (25-07-2011) - Synthèse de la Conférence-Débat du R.I.C 2010 (Dossier MCX XXVII)
    Ecrit par : CALAME Pierre, LE MOIGNE Jean-Louis
    (Conseil Scientifique)
  • « Agir<->Penser en Complexité » : Le discours de la Méthode de notre temps (24-07-2011) - Contribution débattue lors de la Conférence-Débat du R.I.C 2010 (Dossier MCX XXVII)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    (Conseil Scientifique)
  • La double hélice de la formation à l'Agir<->Penser en Complexité (24-07-2011) - Contribution débattue lors de Conférence-Débat du R.I.C 2010 (Dossier MCX XXVII)
    Ecrit par : De PERETTI André
    (Conseil Scientifique)
  • EMERVEILLANTE COMPLEXITE DE NOTRE TERRE PATRIE : NOUS SOMMES TOUS DES MIGRANTS (21-04-2011) - La Contribution Chilienne et Latino-Américaine au projet de Charte Mondiale des Migrants
    Ecrit par : SOULARD François
    Pragmatique - Intelligence de la Complexité - Politique de Civilisation et Anthropolitique
    'C'est un texte collectif, issu d'un cycle de travail de 6 mois avec des migrantes et migrants latino-américains dont le résultat est très émouvant et profond. C'est une sorte d'ode à l'unité et la diversité, véhiculant une parole simple et populaire sur les migrations et l'humanité'. Nous nous sommes permis d'introduire ce document par un titre générique : N'est-il pas émerveillant que cette 'magnifique déclaration' soit produite aujourd'hui sur notre Planète  à l'heure où à nouveau les fermetures nationalistes avilissantes recommencent à imprégner nos sociétés ?
  • SUR LA CAPACITE de la RAISON à DISCERNER RATIONALITE SUBSTANTIVE et RATIONALITE PROCEDURALE : D'ARISTOTE à H.A. SIMON par R. DESCARTES et G.B. VICO (21-04-2011)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis

    Cet article initialement rédigé en 1991 fut publié dans l'ouvrage collectif à Le modèle et l'enquête, les principes de la rationalité dans les sciences sociales" (L. Gerard-Varet et J.C. Passeron ed.) Ed. EHESS, Paris 1995. La formule de H. Simon, 1976, mise en exergue texte présente succinctement son projet : « L'Economie progressera avec l'approfondissement de notre compréhension des processus de pensée humaine. Et l'économie changera lorsque les hommes et les sociétés humaines amélioreront leurs outils de pensée  pour élaborer leurs décisions et concevoir leurs institutions. » ; A moins que ce soit celle de JB Grize, qu'on lit en conclusion : « Qui a donc raison : Celui qui cherche ce qui sépare ou celui qui cherche ce qui unit ?»
  • Restaurer les Solidarités entre Tous les Phénomènes : Intelligence de la Complexité (14-07-2010) - Interventions de sept 'Grands Témoins' intervenant a Séance Plénière finale du Grand Atelier du Réseau (Lille, 01 04 10)
    Ecrit par : Réseau MCX-APC
    Epistémologie de la Complexité - Epistémologie de l'Interdisciplinarité - Politique de Civilisation et Anthropolitique
    Sous le titre « Restaurer les Solidarités entre Tous les Phénomènes : Intelligence de la Complexité » , le dossier qui rassemble les interventions de sept ? Grands Témoins' intervenant a Séance Plénière finale du Grand Atelier du Réseau (Lille, 01 04 10 : Edgar MORIN, Hervé BARREAU, Mioara MUGUR SCHÄCHTER, Jean-Paul DELAHAYE, Reda BENKIRANE, Bruno TARDIEU, André de PERETTI. « Nous reconnaitre responsable de cette intelligence de la solidarité entre tous les phénomènes, et donc entre toutes les disciplines scientifique, comme entre toutes les cultures et les toutes les organisations, n'est ce pas un acte de dignité humaine autant que de probité scientifique ? Sept grands témoins, riches d'expériences scientifiques dans des champs très divers, se réunissent aujourd'hui pour nous montrer par leurs rencontres que nous pouvons effectivement relever ce défi en ne séparant plus ses enjeux éthiques, épistémiques et pragmatiques. »
  • DE LA REALITE VIRTUELLE A LA VIRTUALITE REELLE (19-05-2010)
    Ecrit par : QUILICI Jean-François
    Eco Systèmes Artificiels - Symbolisation - Epistémologie de l'Interdisciplinarité
    Chacun sait de nos jours, ou croit savoir, ce qu'est la réalité virtuelle : un mode de présentation ou de représentation d'objets ou de phénomènes jusque-là peu ou pas visibles à l'?il nu ou peu sensibles à l'oreille, quoique existants, ayant existé ou seulement en projet. On parle encore de « vues d'artiste », d'effets spéciaux, de transpositions de fréquences ou de conception assistée par ordinateur (CAO) en général. Bref, un domaine où « imager » et « imaginer » sont des verbes frères mais peut-être aussi de faux jumeaux Inverser la formule est moins courant, mais tout aussi riche de sens et méritant explication. Il s'agit par la virtualité réelle d'exposer ou fournir à tous un schéma ou une modélisation « idoine », capable ex post de s'avérer réaliste, car décrivant mieux ? sinon définitivement et parfaitement ? la réalité d'un phénomène ainsi que les moyens de le mettre en ?uvre
  • Conférence aux Semaines Sociales sur les nouveaux défis et nouveaux visages de la solidarité (28-12-2009) - Conférence de Pierre Calame, du 20 novembre 2009, aux Semaines Sociales
    Ecrit par : CALAME Pierre
    Gouvernance des Organisations Complexes
    « Plus un problème est complexe, plus il faut penser avec ses pieds » : argument solide que Pierre CALAME, Président de la FPH a développé dans une « Conférence aux Semaines Sociales sur 'les nouveaux défis et nouveaux visages de la solidarité' », le 20 novembre 2009. Il nous autorise à la publier sous le Site du Réseau. On verra que par sa teneur, elle nous concerne tous.
    « Il serait erroné d'opposer le niveau local, territorial, qui serait celui de l'action solidaire et le niveau mondial qui serait celui de la pensée. Ce serait retrouver les errements du « pensons globalement et agissons localement » qui, sous l'illusion du bon sens, a trop stérilisé la réflexion. La pensée est tout autant nécessaire au niveau local. Plus un problème est complexe, plus il faut penser avec ses pieds car c'est dans la réalité tangible que git la complexité et non à des échelles stratosphériques. Et c'est aussi au niveau global qu'il faut savoir agir et penser. Voilà je crois les nouveaux défis et les nouveaux visages de la solidarité"
  • LA SCIENCE INFORMATIQUE VA-T-ELLE CONSTRUIRE SA PROPRE EPISTEMOLOGIE ? (19-08-2009)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno - Epistémologie de la Complexité
    Il est des pièces d'archives qui peuvent retrouver une certaine actualité, surtout lorsque les questions qu'elles formulaient et discutaient n'ont pas fait l'objet de beaucoup de développement depuis une vingtaine d'année : C'est peut-être la cas de l'étude que l'on reprend ici sous son titre initial : « La science informatique va-t-elle construire sa propre épistémologie », étude publiée en juillet 1990 par la belle revue 'Culture Technique' hélas aujourd'hui disparue dans un numéro spécial (n° 21) consacré alors à 'l'Emprise de l'Informatique'. Destinée elle aussi au 'grand public cultivé' d'il y a 20 ans, et abordant la même question par un éclairage et des références souvent peu différents, elle invite à un 'enrichissement du regard' qui me semble toujours pertinent, et surtout fort légitime. Les enjeux de civilisation sont désormais si manifestes que l'on ne peut plus rester inattentifs aux enjeux planétaires, épistémologiques et éthiques, des 'emprises de l'informatique' (et à fortiori d'une science informatique qu'il faudrait je crois appeler science de la computation) sur nos pratiques et a fortiori sur nos enseignements et nos programmes de recherches
  • De L'OEUVRE au CYCLE PEDAGOGIQUE d'Edgar MORIN (07-07-2009)
    Ecrit par : BIANCHI Françoise
    - Eco Systèmes Artificiels - Computation & Hypermédia

    Lors du Colloque de Viseu « Complexité, Valeurs et Education du Futur, autour de l’œuvre d’Edgar Morin » (http://30anos.ipiaget.org/ )organisé par ‘l’Instituto Piaget’ le 22 Mai 2009 pour son trentième anniversaire sur son Campus Universitaire avec la participation d’Edgar Morin, notre amie Françoise BIANCHI a présenté une étude particulièrement intéressante sur la formation du ‘chemin vers un « enseignement éducatif » à travers l’œuvre immense d’Edgar Morin. Peut-on le présenter en reprenant quelques lignes de son introduction ? :
    Dans sa dédicace à « Relier les connaissances », Edgar Morin m’écrivait : Voici « la deuxième partie de mon cycle pédagogique ; la troisième arrive. » Et dans l’Avant-propos, il présente ‘Les Sept savoirs’ comme « l’ultime d’une trilogie pédagogique ». Cette œuvre immense, qui débute à la moitié du XX°siècle, trace donc ainsi, après les six tomes de la Méthode, un chemin vers un « enseignement éducatif …. Je souhaiterais plutôt interroger la genèse du cycle pédagogique morinien, les jalons qui figurent dans l’œuvre antérieure, les racines de ces propositions dans l’œuvre et la vie d’Edgar Morin, sans en oublier l’objectif général, les finalités - et j’examinerai le contenu de cette trilogie : La Tête bien faite (mai 1999), Relier les connaissances (octobre 1999), Les Sept savoirs nécessaires à l’éducation du futur (septembre 2000). … ;
    Nous remercions Françoise Bianchi et nos amis portugais de l’Instituto J Piaget de leur accord pour donner ici à nos lecteurs la primeure de cette vivifiante reliance de la genèse de l’Œuvre et de la formation d’un ‘enseignement éducatif’.


  • Le premier SYMPOSIUM SUR LA MODÉLISATION DE SYSTÉMES COMPLEXES ET LA PENSÉE COMPLEXE (07-07-2009)
    Ecrit par : APC
    Risques Urgence Cyndiniques
    présentation du colloque
  • AGIR et PENSER A LA FOIS (17-05-2009)
    Ecrit par : AE-MCX - Dominique GENELOT
    Education Formation - Intelligence de la Complexité
    Renouveler notre intelligence de la gouvernance des organisations complexes (sport, santé, action sociale, justice, enseignement, territoires, entreprises, services publics, sphère politique, syndicats, associations, ONG, etc.) en articulant les deux principes d'ACTION INTELLIGENTE (Herbert SIMON) et de PENSEE COMPLEXE (Edgar MORIN). Ces ACTES présentent un compte rendu détaillé (Communications et discussion) du Grand Débat du 20 novembre 2008 du Réseau Intelligence de la Complexité. Dossier Introduit par l'HOMMAGE PUBLIC A EDGAR MORIN pour son 87éme anniversaire organisé à l'occasion de ce Grand Débat, avec le concours de La Revue Synergie Monde et de son directeur, le Pr Jacques CORTES, Président du GERFLINT. Débat animé et dossier coordonné par Dominique GENELOT.
  • JEAN MONNET UN PRECURSEUR, NAISSANCE D'UNE PENSEE DE LA RELIANCE POUR L'EUROPE ET LE MONDE (15-02-2009)
    Ecrit par : ADAM Michel
    Sport & Société - Communication Confiance - Psychosociologie
    Un homme d'action qui réfléchit dans l'action et à partir de l'action ne pouvait pas laisser indifférent un adhérent de notre Réseau MCX-APC, surtout quand son action multiforme a traversé le XXè siècle en y laissant de profondes traces et de puissants germes au service de la paix et de la coopération entre les humains. Un homme qui a mené tant de vies différentes à de très hauts niveaux de responsabilité dans les secteurs privés (la banque, le négoce) publics (la Société des Nations, le Plan, la CECA) et associatifs (le Comité d'action pour les États Unis d'Europe) et en a tiré des Mémoires passionnantes et d'une extrême richesse de pensée, un homme d'origine cognaçaise comme l'auteur de ces lignes ne pouvait qu'intéresser une démarche d'étude de la complexité de sa pensée et de sa vie, inextricablement entremêlées. C'est l'objet de ce texte qui fut présenté le 9 novembre 2008 à Cognac au musée Hennessy pour le 120è anniversaire de sa naissance.
    Manifestation impulsée par les nouveaux élus municipaux tant les précédents avaient tardé à lui rendre hommage
  • Manager en actes ? (20-01-2009) - Réflexions sur le renouvellement de l'intelligence de la gouvernance des organisations complexes à partir de l'observation des managers sportifs
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe, PEREZ Sylvie
    Gouvernance des Organisations Complexes - Management Stratégique
  • Une démarche méthodologique visant l'enrichissement réciproque des théories et pratiques du management (11-11-2008)
    Ecrit par : AVENIER Marie-José
    Management Stratégique
  • L'INTELLIGENCE DE L'ACTION appelle l'exercice de LA PENSEE COMPLEXE. Pragmatique et Epistémique sont inséparables (11-11-2008)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    Epistémologie de la Complexité - Pragmatique
  • H SIMON, THE SILENT REVOLUTION (11-11-2008)
    Ecrit par : CALLEBAUT Werner
    Ingegno Rationalité et Heuristiques - Eco Systèmes Naturels - Bio Systèmes
  • HERBERT SIMON ou la quête de « patterns » pour voir et concevoir (11-11-2008)
    Ecrit par : DEMAILLY André
    Ingegno Rationalité et Heuristiques - La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno - Eco Systèmes Artificiels
  • Complexité de la conception architecturale : conception et représentation (11-11-2008)
    Ecrit par : BOUDON Philippe
    Architecturologie & Musicologie - La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno - Ingegno Rationalité et Heuristiques
  • POUR UNE PHARMACOLOGIE DE L'ESPRITA propos de l'œuvre de Bernard STIEGLER (13-10-2008) - I - vue panoramique de l'œuvre : Réhabiliter, recomposer et redéployer la valeur « esprit » dont Paul Valéry craignait l'affaissement? en 1929. II - Re-penser les pratiques sociales avec b. stiegler : Premiers éléments
    Ecrit par : TRICOIRE Bruno
    Politique de Civilisation et Anthropolitique
    Le constat paraît sans appel : les effets conjugués de la dégradation des conditions de vie (‘misère économique’), des motifs et obligations du vivre ensemble (‘misère symbolique’), des exigences de la pensée (‘misère spirituelle’) produisent avilissement et bêtise généralisés ; ils risquent de nous conduire à l’effondrement, voire à une guerre totale. Si un sursaut est encore possible, il passe par une lutte de l’esprit contre lui-même, par une « révolution axiomatique » capable – à partir et au-delà de ce qui est – de concevoir ce qui n’est pas, d’en avoir le souci, d’en prendre soin. Une telle « écologie de l’esprit » doit ‘faire’ avec la composition des tendances, avec les contradictions : d’où sa condition « pharmacologique », non réductible à l’opposition ou à la résistance. C’est dans la conjugaison du et - « … à la fois conjonctif et disjonctif - que se constitue, je crois, l’esprit même », écrit B. STIEGLER.
    La 1ère partie présente une vue panoramique de son œuvre - suivie d’une bibliographie. L’exposé des concepts essentiels fera apparaître, je l’espère, son intérêt majeur pour la pensée complexe. Tant pour ses résonances multiples avec « La Méthode » d’E. MORIN qu’avec les finalités du penser / agir, de l’inséparabilité de la pragmatique et de l’épistémique (J-L. LE MOIGNE).
    La 2ème partie tente, à partir de ma propre expérience du terrain social, de traduire l’extrême importance des travaux de B. STIEGLER pour les praticiens du Travail Social, ces travailleurs de l’ombre situés au cœur des violences et chargés d’en résoudre le problème… à la condition de ne pas le poser


  • Colloque international 'La démocratie à l'épreuve de l'exclusion : l'actualité de Joseph Wresinski' (06-08-2008)
    Ecrit par : ATD Quart Monde
    Science Citoyenneté - Travail Social - Politique de Civilisation et Anthropolitique
    A l’occasion du vingtième anniversaire de la mort de son fondateur, Joseph Wresinski (1917-1988) et du soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, proclamée le 10 décembre 1948, le Mouvement international ATD Quart Monde organise, en partenariat avec Sciences Po et l’Association française de science politique, un colloque consacré à la grande pauvreté et à l’exclusion. Le projet politique qui fonde les démocraties contemporaines - liberté, justice, réduction des inégalités, respect des droits de l’homme - subit en permanence l’épreuve de la réalité. Au Nord comme au Sud, l’extrême misère, la ségrégation sociale et l’exclusion appellent de manière urgente à approfondir ces idéaux et leur mise en œuvre » .  Inscriptions : contact.centre-histoire@sciences-po.fr
  • Trois Générations de Théories de la Complexité: Nuances et Ambiguïtés (31-05-2008)
    Ecrit par : ALHADEFF-JONES Michel
    Epistémologie de la Complexité - Education Formation - Esthétique Art & Science
    Le recours contemporain à la notion de "complexité" renvoie fréquemment à des démarches ayant tendance à unifier sa définition. En langue anglaise, sa réduction à une forme singulière (complexity theory ou complexity science) s'avère ainsi susceptible de masquer la variété des théories permettant de rendre compte des implications inhérentes au recours à cette notion. En prenant en considération à la fois les traditions de recherche latines et anglosaxonnes, associées à la notion de complexité, on suggère une approche plus nuancée, évitant la simplification de cette notion à certaines des conceptions dominantes qui y sont associées. Partant d'une approche étymologique, cet article propose d'envisager de façon chronologique l'émergence de trois générations de théories de la complexité; ce faisant, certains de leurs enracinements épistémologiques et socio-culturels sont introduits. Sur la base des ambiguïtés mises en évidence, on suggère finalement de concevoir les contributions renvoyant aux théories contemporaines de la complexité, au même titre que la remise en question de leur légitimité épistémologique et éthique, à partir des boucles et des dynamiques dont elles sont constitutives. Ce faisant, les chercheurs et les praticiens devraient considérer leurs pratiques en tant que processus d'apprentissage dont la complexité renvoie autant aux transformations qu'ils étudient ou provoquent, qu'aux transformations inhérentes aux systèmes de représentations auxquels ils ont recours pour les conceptualiser.
  • DOSSIER MCX XXIV (31-05-2008) - Quatre grands témoins du 20ième siècle à méditer aujourd'hui pour civiliser notre planète en devenir et en reliance (W. James, J. Dewey, G Bateson, E. von Glasersfeld)
    Ecrit par : GAILLARD Jean-Paul, (Coordinateur)
    Pragmatique - Epistémologie de l'Interdisciplinarité
    Plutôt que de clamer la perte des repères mécanicistes et réductionnistes, perte qui expliquerait quasi mécaniquement le désarroi de nos civilisations à l’aube du nouveau siècle, ne pouvons nous pas nous réapproprier, en les redéployant et en les entrelaçant, les repères encore trop voilés que le solide ‘Paradigme de Reliance’ a formé au long du XX° Siècle ? : Une pensée qui relie en ouvrant, et non plus une pensée qui divise en refermant. Dans l’ample perspective éco - anthropologique proposée par Gregory Bateson,nous pouvons aujourd’hui relier les contributions épistémologiques de l’Empirisme et du Pluralisme selon W. James, du Pragmatisme, selon J. Dewey et du Constructivisme, selon E von Glasersfeld. C’est à cette veille (‘écouter la forêt qui pousse’) que le Grand Débat 2007 du ‘Réseau Intelligence de la Complexité’ s’est consacré. Veille que reprend sous une forme soigneusement éditée ce Dossier MCX XXIV.
    Nous pouvons aujourd’hui nous attacher à entrelacer et à ramifier quatre des grandes composantes du Paradigme de Reliance. Elles se sont dégagées sous des formulations diverses, et déploient désormais dans les champs de nos expériences en permanent renouvellement, tant dans l’action collective que dans l’enseignement et la recherche. Vigilance civilisatrice associant ici ces quatre contributions épistémologiques majeures du XX° Siècle, toutes enracinées dans l’expérience humaine et toutes d’une exemplaire probité scientifique : Ce Dossier présente les textes des contributions s’entrelaçant de J Miermont, de M Larochelle, de Ph Chanial et G. Garreta, complétées par les discussions qu’ils ont suscités. Autant de solides repères qui nous aident à ‘transformer notre experience en science avec conscience’ pour exercer notre intelligence de la complexité.
    (On trouve quelques repères bibliographiques complémentaires par la note de lecture de l’ouvrage de W James « Le pragmatisme, un nouveau nom pour d’anciennes manières de penser », ouvrage introduit par S Madelrieux. Voir aussi le DOSSIER MCX VIDEO XXIV )
  • INTELLIGENCE DE LA COMPLEXITE: les enjeux éthiques de la recherche et de l'intervention en éducation et formation n'appellent-ils pas un 'Nouveau Discours de la Méthode des Etudes de notre Temps' ? (29-02-2008)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    - Sur La Méthode

    (Cet article, issu d’une conférence invitée au Congrés ARFISE Lisbone, fevrier 2007 en hommage à Teresa AMBROSIO, est par ailleurs publié en portugais et en anglais dans le numéro 4 de la revue SISIFO (publiée par l’Unidade de I&D de Ciências da Educação da Universidade de Lisboa), revue electronique bilingue Portugais –Anglais, sisifo.fpce.ul.pt ).
    « Un nouveau paradigme pour les politiques éducatives ‘tout au long de la vie » : C’est par cet appel que Teresa Ambrosio nous invitait à assumer individuellement et collectivement nos responsabilités civiques en ‘restaurant toutes les solidarités entre tous les phénomènes’ que sans cesse nous rencontrons … tout au long de la vie’ : « Acquérir une rationalité ouverte, prendre en compte la dimension imaginaire dans la « gouvernance », faire vivre des lieux pour la dialogique, la re-création du sens, la re-évaluation permanente des convictions durables et historiques des communautés (les valeurs) exigées par les changements de notre époque et par les nouveaux problèmes à l’échelle mondiale, auxquels nous sommes confrontés. » Ces quelques lignes ne caractérisent elles pas l’essentiel de ce que doit être ce nouveau paradigme épistémologique ?.... »

  • MORIN DANS SA LANGUE. REFLEXIONS SUGGEREES PAR LES TABLES DE LA METHODE. (12-02-2008)
    Ecrit par : BONOMO Sara
    Sur La Méthode - Epistémologie de la Complexité
    Ndlr : 'La METHODE' d'Edgar MORIN est pour tous ses lecteurs une sorte de navigation dans un immense archipel, que les vents, les courants, les marées renouvellent sans cesse. A chaque escale dans une des îles, on se promet d'établir la carte de l'étape précédente, afin d'en garder mieux la trace. Mais souvent, vite repris par la passion de la l'aventure de la connaissance, on reporte au lendemain ces cartographies intimes, craignant pourtant de rompre un des fils aux multiples couleurs que l'on tressait en progressant.
    En établissant, avec une fine intelligence critique et sans doute au prix d'un travail de bénédictin, une telle carte de cet Archipel à partir de ?la langue de Morin', Madame Sara Bonomo va donner aux 'lecteurs pensifs' de La Méthode un vade-mecum original et aisément consultable : nommant les îles de l'archipel et les caractérisant par quelques heureuses citations, mettant en valeurs les reliances que la langue suscite, mots composés, mots dérivés, mots juxtaposés. Cette table des tables de La Méthode nous livre une sorte d'hyper répertoire, à la fois glossaire et index, aussi original que bienvenu pour le voyageur qui demande à chaque page de La Méthode de l'aider à transformer son experience en science avec conscience, et à relier son plaisir de faire et sa passion de comprendre.
  • LE CRITERIUM DU VRAI ET LA REGLE POUR LE RECONNAITRE, C'EST DE L'AVOIR FAIT (01-01-2008)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    - Epistémologie de la Complexité
    ...un petit document: « Le criterium du vrai et la règle pour le reconnaître, c’est de l’avoir fait » (G Vico, 1710), ‘Invitation à la lecture d’une discussion proposée par M. Mugur-Schachter sur la possibilité de proposer d’une manière constructive une réponse positive à une question qui soit bien une question scientifique’ rédigé par JL Le Moigne pour inviter à la lecture d’un document important rédigé par M Mugur Schachter intitulé’ REMARQUES SUR POUR UN PRINCIPE MAT MATERIALISTE FORT
  • UN DÉNI DE COMPLEXITÉ : LA RÉDUCTION DE LA PAUVRETÉ PAR L'ÉCRÉMAGE PAR LE HAUT (31-12-2007) - Pourquoi certains objectifs chiffrés sont contre-productifs
    Ecrit par : TARDIEU Bruno
    Politique de Civilisation et Anthropolitique - Gouvernance des Organisations Complexes
    Notre ami Bruno Tardieu nous a communiqué un texte publié par les ‘Actualités Sociales Hebdomadaires’ fin octobre 2007,  aprés l’annonce par le gouvernement français d’un plan de lutte contre la grande pauvreté. Plan qui, sous prétexte de simplification quantitative, risque de s’avère fort contre-productif par l’effet, usuel hélas, des dénis de complexité. ‘Ne pouvons nous, interroge t il, enrichir l'indicateur pauvre retenu  par le gouvernement pour lutter contre la pauvreté (nombre de gens au dessous du seuil de pauvreté monétaire 60% du revenu médian) ?  La pauvreté est multi dimensionnelle, tout le monde le sait, et choisir un critère simplifiant mènera à des politiques superficielle et pouvant aggraver plus encore la pauvreté des exclus par l’ndicateur’. Interpellation qui mérite de retenir ici notre attention collective. Nous le remercions de nous autoriser à reprendre ici son article en complétant son intitulé. (Ndlr) 
  • Dossier MCX XXIII (23-10-2007) - RELIANCES DES CONNAISSANCES ET DES ACTIONS, TISSAGE, TEXTURE, ENTRELACS
    Ecrit par : GAILLARD Jean-Paul
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité - Politique de Civilisation et Anthropolitique

    A travers le caractère très suggestif du sous titre de ce dossier MCX XXIII, « Tissages, textures, entrelacs », nous avons souhaité insister, à la suite de notre ami Edgar Morin, sur l’urgente nécessité de contribuer, pour les générations actuelles et futures, à l’élaboration d’un mode nouveau d’assemblage, de conjonction, d’organisation, des connaissances, qui ne serait plus construites sur les principes de disjonction et de réduction dont nous savons qu’ils finissent toujours par séparer l’inséparable produisant ainsi une pensée appauvrissante et particulièrement inadéquate à saisir la complexité croissante du monde, mais sur le modèle de la reliance et de la conjonction, sur une intelligence de la complexité. Le lecteur constatera sans peine que les cinq contributeurs de ce grand débat marchent tous résolument dans cette direction, avec une conviction et un talent certains.
    Avec notamment des interventions de JP Gaillard « Reliance des connaissances et des actions » , Mioara Mugur Schachter : Le Tissage des connaissances ; A de Peretti : L'Etoffe Informationnelle de l'Énergi ; R. Delorme : La Reliance du système observant et du système observé ; (5) R. Benkirane : Religions, Cultures et Communication ; Edgar Morin : Pour un Nouveau Commencement : Inventons des Instituts de culture fondamentale.

  • L'aventure collective de la pensée complexe, la complexité à l'?uvre (16-03-2007) - Une rencontre avec Edgar Morin autour du livre ?Intelligence de la Complexité, Epistémologie et Pragmatique
    Ecrit par : LESTOCART Louis-José
    Intelligence de la Complexité - Epistémologie de la Complexité
    A l'initiative d'A Braun (SICS, Prospective) et avec le concours d'E Heurgon (CCI de Cerisy) , une rencontre (sous la forme conviviale d'un petit déjeuner) a été organisée autour d'Edgar Morin à l'occasion de la parution aux éditions de l'Aube des actes du Colloque de Cerisy, juin 2005, ouvrage que nous présentons par ailleurs.
  • Dossier vidéo MCX XXIII (05-02-2007) - RELIANCES DES CONNAISSANCES ET DES ACTIONS, TISSAGE, TEXTURE, ENTRELACS
    Ecrit par : GUILLOUX Vincent
    Architecturologie & Musicologie - Linguistique et Multi langues
    Les enregistrements vidéo du Grand Débat du Réseau Intelligence de la complexité du 30 XI 2006
  • SAISIR L'INSAISISSABLE, dans le sillage de Christopher ALEXANDER (07-01-2007)
    Ecrit par : Jane QUILLIEN
    Architecturologie & Musicologie - Symbolisation
    Christopher Alexander est une sorte de Perceval moderne cherchant inlassablement son Graal : la ‘qualité sans nom’ ou ‘beauté’ qui émerge des rapports des parties au tout, tant dans l’architecture que dans la nature. Les lecteurs francophones ont quelque connaissance de son premier ouvrage “Notes on the Synthesis of Form” (1964), traduit en 1971, mais ignorent la plupart des suivants,  Pour nous éclairer sur cette œuvre si singulière, Jane Quillien constitue le « passeur » idéal. Après une jeunesse américaine, elle a longtemps vécu en Europe et même participé à plusieurs rencontres du « Réseau Intelligence de la Complexité », avant de travailler pendant six ans aux côtés de Christopher Alexander puis de collaborer au Laboratoire d’anthropologie de l’Université du Nouveau Mexique à Santa-Fé.. Elle a en effet  accepté de traduire à notre intention l’article “Grasping the Ineffable : from Patterns to Sequences” (qu’elle a consacré à une mise en perspective originale et vivifiante de cette œuvre. En outre, pour introduire cet article, elle a bien voulu nous donner, dans un texte richement illustré, intitulé “Les cheminements de Christopher Alexander”, une vue panoramique d’une œuvre que d’aucuns prennent pour du ‘poil à gratter’ et d’autres pour l’appel au ‘pourquoi pas ?’ d’un homme qui veut ‘comprendre pour faire et faire pour comprendre’…Avec l’équipe d’animation du site du Réseau Intelligence de la complexité, nous la remercions vivement de son concours à notre veille collective.  André Demailly
  • CONNAITRE, N'EST CE PAS DECRIRE CE QUE L'ON PEUT FAIRE DANS LE MONDE ? (07-01-2007) - De 'l'EMPIRISME RADICAL' (W James) au ?CONSTRUCTIVISME RADICAL' (E von Glasersfeld)
    Ecrit par : LAROCHELLE Marie
    - Ethique Processus Téléologiques
    L’hommage académique à ERNST VON GLASERSFELD, Récipiendaire du doctorat en sciences de l’éducation Honoris Causa de l’Université Laval, Québec (Cérémonie de remise des diplômes, 18 juin 2006) présenté par la professeure Marie Larochelle, nous donne une occasion de ré aviver notre attention aux contributions épistémologique d’Ernst von Glasersfeld : depuis 30 ans  au moins,  le ‘père’ du ‘Constructivisme Radical’ explore pour nous la fascinante complexité vde l’acte de connaître : « The construction of knowledge » parait en 1988, « Radical Constructivism, a way of knowing and learning » parait en 1995. Nous remercions l’université Laval et la professeure Marie Larochelle de nous autoriser à reprendre ici ces textes,que l’on a intitulé ce document par une des formules qui condensent, imparfaitement sans doute, l’argument noyau des épistémologies constructivistes, en particulier dans la présentation qu’en donne EvG : ‘En somme, écrit Marie  Larochelle, nous décrivons ce que l’on peut faire dans le monde et non pas, selon l’heureuse formule de Clifford Geertz, le monde tel qu’il est lorsque Dieu seul le contemple! ». Ce texte est précédé d’une succincte introduction  à l’intention des lecteurs peu familiers encore  avec cette œuvre d’une « incroyable liberté intellectuelle dans l’inspiration que l’on peut en tirer pour nos façons d’agir et de cheminer dans le monde »  souligne Marie Larochelle.
  • Pourquoi Enseigner la compréhension humaine ? (10-12-2006) - Intervention du 20 octobre 2006 à l'Université Pour Tous de Sénart
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Education Formation - Epistémologie de la Complexité
  • LA VALIDATION DES ACQUIS DE L'EXPÉRIENCE (VAE),UNE RÉVOLUTION SILENCIEUSE (25-06-2006) - Enjeux individuels et collectifs de la validation des acquis de l'expérience (VAE)
    Ecrit par : DEMAILLY André
    Education Formation - Science Citoyenneté

    Il est bien plus facile de remarquer le bruit fracassant de l’arbre qui tombe que le silence de la forêt qui pousse ! La métaphore ne vaut-elle pas pour le silence (dans nos médias) qui entoure la propagation de la V.A.E., sigle un peu mystérieux qui semble révéler discrètement un aveu ? Pour qui veut bien faire la distinction entre l’ivresse performative des mots et la force tranquille des actions qui comptent, la validation des acquis de l’expérience (VAE) fait partie de ces actions apparemment anodines qui provoquent des révolutions silencieuses, tant au plan épistémologique (les rapports du « faire pour comprendre » et du « comprendre pour faire », ou les rapports de la transmission scolaire des connaissances et de l’acquisition de savoirs plus expérientiels), qu’aux plans politique et éthique (les fondements de nos hiérarchies sociales).


    Ne reconnaissons-nous pas les enjeux de cette révolution silencieuse? N’oppose-t-elle pas à la simplification unidimensionnelle des choses, une vision plus complexe et ouverte de leur cours ? à la prescription unilatérale, des orientations partagées au fil d’une dialogique des points de vue ? aux emballements des fuites en avant, une récursivité des actions sur les acteurs ? au cloisonnement de l’épistémologique, de l’éthique et du pragmatique, leur fécondation mutuelle ?

  • La Méthode des Études de notre Temps (05-11-2005) - Présentation et traduction par Alain PONS
    Ecrit par : VICO Giambattista
    Epistémologie de la Complexité - Education Formation -
    Depuis plus de dix ans, nous regrettions que ‘l’autre Discours de la Méthode’ , celui que G.B.  Vico présenta et publia en 1708, ne soit plus aisément accessibles aux lecteurs francophones, alors qu’il en existait une remarquable traduction critique publiée en 1981 par Alain PONS, malheureusement épuisée depuis longtemps. Nous avons demandé à Alain PONS l’autorisation de la reproduire sur le site du Réseau ‘Intelligence de la Complexité’ (MCX-APC). Son importance pour le développement de  la culture épistémologique francophone contemporaine est si manifeste qu’il importait d’en faciliter l’accés à tous les citoyens qui s’attachent à ‘travailler à bien penser’.
  • Probabilités, relativisations descriptionnelles et représentations formelles non-amputées des complexités (12-06-2005)
    Ecrit par : MUGUR-SCHACHTER Mioara
    Epistémologie de la Complexité - La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno
    "Dans cet exposé qui suit je montrerai d'abord que la question cruciale de la signification factuelle associable au concept abstrait de mesure de probabilité, admet une solution. Ensuite j'esquisserai les principes d'une représentation non-réductrice et susceptible d'estimations numériques, du concept de complexité d'une entité quelconque. Il s'agira d'une approche inachevée. Mais cette approche est enracinée dans la microphysique moderne et incorporée dans une épistémologie formalisée où tout développement est guidé" - MMS
  • De la Cybernétique aux Systèmes Complexes (29-12-2004) - Un hommage à Heinz von Foerster
    Ecrit par : ANDREEWSKY Evelyne (†)
    Auto Eco Organisation - Epistémologie de la Complexité - Ethique Processus Téléologiques
  • Autour de Heinz von Foerster - Une activité éditoriale intense (19-11-2004)
    Ecrit par : DELORME Robert
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité - Bio Systèmes - Auto Eco Organisation
  • Taches aveugles, écologies du changement, dynamiques d'auto-éco-organisation. : Reflexions sur l'histoire naturelle des possibilités. (18-11-2004) - En hommage à Heinz von Foerster.
    Ecrit par : CERUTI Mauro
    Epistémologie de la Complexité - Computation & Hypermédia
    Il s'agit du texte complet de la Conférence de Mauro CERUTI (Università degli Studi di Bergamo. Facoltà di Lettere e Filosofia - CE.R.CO. - Centro di Ricerca sull'Antropologia e l'Epistemologia della Complessità) à la conférence en hommage à H von Foersyter du 26 octobre, 2004.
  • L'obsession de la santé parfaite ne devient-elle pas un facteur pathogène prédominant ? (31-08-2004) - Un autre regard sur les politiques contemporaines des de gouvernance des systèmes se santé
    Ecrit par : ILLICH Ivan
    Gouvernance des Organisations Complexes - Politique de Civilisation et Anthropolitique - Santé et Systèmes Sanitaires
    Jean Pierre Dupuy, dans un article publié récemment par la revue anglophone COMPLEXUS, (Medicine and Power, A Tribute to Ivan Illich, Complexus 2003;1:157-163), attire notre attention sur la dérive quasi suicidaire que nos conceptions des progrès illimités de la science risquent d'imposer aux civilisations contemporaines élaborant leurs politiques de santé. Il illustre remarquablement son argument en nous invitant à réfléchir à partir de quelques-unes unes des méditations provocantes qu'Ivan ILLICH nous a proposées jusqu'à sa disparition le 2 décembre 2002, articles dont on peut retrouver le texte dans des versions françaises sur la toile internet. De bonnes lectures, fort actuelles pour enrichir notre intelligence de la complexité des systèmes de santé.
  • La Latinité (31-08-2004)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Education Formation - Politique de Civilisation et Anthropolitique
    Ndlr Cette conférence d'Edgar Morin fut présentée intialement lors d'un Colloque du SESC de Sao Paulo, Br. en août 2003. Elle fut traduite en portugais et éditée dans les deux langues sur le remarquable site géré par le SESC : edgarmorin.sescsp.org.br. Ce texte fut repris et édité en français,italien, espagnol, portugais, roumain et latin par les animateurs du ?Centre d'étude de la philosophie de la complexité Edgar Morin' de l'Université de Messine, It. Ses animateurs, G Gembillo et A Anselmo, ont édité ces six traduction en un ouvrage original publié en 2004 par Armando Siciliano Editore, Messina, sous le titre ?La Latinità".
  • LE PROBLEME THEOLOGICO-SCIENTIFIQUE ET LA RESPONSABILITÉ DE LA SCIENCE (25-05-2004)
    Ecrit par : DUPUY Jean-Pierre
    Ethique Processus Téléologiques - Science Citoyenneté
    Sous ce titre intriguant, Jean-Pierre Dupuy a présenté une conférence donnée en ouverture des Premières Rencontres "Science et Décideurs", intitulées Prévenir et gérer les risques, sous l'égide du Ministère de la recherche et des nouvelles technologies, au Futuroscope, à Poitiers, le 28 novembre 2003. Il a bien voulu nous en communiquer le texte pour « les Documents du Conseil scientifique du Site MCX-APC. La conclusion de cette étude exprime si explicitement le projet de notre réflexion collective que nous sommes heureux de pouvoir contribuer à son audience : « Nous avons besoin de scientifiques "réflexifs": moins naïfs par rapport à la gangue idéologique dans laquelle se trouvent souvent pris leurs programmes de recherche; mais aussi plus conscients que leur science repose irréductiblement sur une série de décisions métaphysiques ». Georges Lerbet, nous transmettant ce document ajoute : « Un tel regard nouveau passe par un changement de conception et de pratiques dans la formation scientifique. Gérer des algorithmes est nécessaire mais insuffisant. Apprendre à les ?fabriquer' est tout aussi indispensable, ainsi qu'à les cadrer dans une culture épistémologique. A l'ère de la convergence des savoirs nanoscientifiques dont l'ambition consisterait à priver l'homme de ses propriétés auto-référentielles, c'est à dire à proprement le dénaturer, il nous faut oser admettre ce que nous savons et intégrer l'ouverture de l'avenir à nos problématiques' Nous remercions très vivement Jean Pierre Dupuy de son accord pour publier ici cette réflexion si actuelles, ainsi que la rédaction de la revue Le Débat qui vient de publier cet article (N° de mars 2004) qui nous autorise à le reprendre sur le site Du RIC. ..
  • Réflexions sur l'épistémologie formelle (formalisante et formalisée) (12-03-2004)
    Ecrit par : BARREAU Hervé
    Epistémologie de la Complexité
    Ndlr : Hervé Barreau a bien voulu nous communiquer la version en langue française voisine de sa contribution à la vaste entreprise animée par Mioara Mugur Schachter sous le titre « Quantum Mechanics, Mathematics, Cognition and Action, proposals for a formalized Epistemology ». Elle nous avait donné une sorte de primeur de ces réflexions il y a deux ans et nous sommes nombreux à nous enrichir de cette discussion exigeante des conditions de recevabilité des connaissances scientifiques (Voir notamment son étude introductive, publiés sous
    www.mcxapc.org/docs/conseilscient/mms3.pdf ). Depuis la parution de l?ouvrage collectif qu'elle a dirigée (sur lequel G Lerbet nous proposé quelques notes de lecteur, (voir : www.mcxapc.org/cahier.php), nous pouvons poursuivre ces échanges (sans être inhibés par des « procès d'intention à la Sokal-Bricmont, toujours plus heureux de balayer devant la porte du voisin que devant la leur ») en y trouvant de fort stimulantes incitations à l'exercice d'une intelligence critique et constructive, attentive à sa propre complexité. Nous remercions à nouveau ici H Barreau et M Mugur Schachter de nous autoriser à publier ici ce texte

    Pouvons nous introduire succinctement ici l'étude de H Barreau par quelques lignes empruntées à sa conclusion ?
    « ? Si l'on parvenait à rendre raison des divergences, occasionnées par les résistances du réel empirique, dont la multiplicité des formes est frappante, alors l'entreprise épistémologique acquérrait non seulement une valeur scientifique, mais également une valeur philosophique. Elle serait fidèle, du moins, à sa tâche, telle que je la conçois: rendre les sciences intelligibles au plus grand nombre, en les arrachant à la rivalité des chefs de tribus. »
  • Sur les défis que les recherches contemporaines sur le changement climatique posent à nos sociétés (02-02-2004)
    Ecrit par : G Mégie Président du CNRS, membre de l'Académie des sciences
    Politique de Civilisation et Anthropolitique -
    Le professeur. Gérard Mégie, Président du CNRS, membre de l'Académie des sciences, a publié récemment un article sur les défis que les recherches contemporaines sur le changement climatique posent à nos sociétés : Ne s'agit il pas pour la recherche scientifique de retrouver « l'idéal de complexité de la science contemporaine visant à restaurer la solidarité entre tous les phénomènes »que nous rappelait G. Bachelard dés 1934 ?

    « Comment alors faire face au défi posé par le fait que les changements planétaires induits dans notre environnement viennent se superposer aux problèmes existants que posent l'état de pauvreté, les maladies, la malnutrition d'une large part de l'humanité ? Certaines sociétés pourront s'adapter aux changements, d'autres, et ce sont les plus nombreux, ne le pourront pas dans l'état actuel de leurs perspectives de développement. Quelles réponses leur apporter alors même que nos modes de développement sont eux-mêmes incompatibles avec un développement durable de la planète ? Comment enfin, face à cette complexité et à ce changement dans les relations entre l'homme et la nature, définir une ou des stratégies de recherche pertinentes ? On trouvera ce texte du Pr G. Mégie sur le site de site de l'Association des Anciens et Amis du CNRS www.anciens-amis-cnrs.com, qui le publie dans la rubrique Bulletin n° 33 - novembre 2003 , Numéro Spécial recherche. (sous le titre « Recherches sur le changement climatique, interdisciplinarité et stratégie du CNRS »)?

    Nous remercions le Pr G Mégie, l'Association et son président, M JB Donnet de leur aimable accord pour l'établissement de ce lien : Une contribution si bienvenue à notre intelligence de la complexité. JLM.
  • La question du rôle de l'Etat pour renforcer ou rétablir la confiance (02-02-2004)
    Ecrit par : Jean-Pierre Dupuy & Henri Prévot : co-animateusr du forum
    A l'initiative du Conseil général des mines , s'est formé un groupe de fonctionnaires, de chercheurs et d'autres personnes intéressées, praticiens de la sécurité, chercheurs en sciences sociales et philosophes .travaillant sur la question du rôle de l'Etat pour renforcer ou rétablir la confiance : " Quelle est a place de la confiance ( "le lien de la société" et quel est le rôle de l'Etat responsable de la sécurité et de la cohésion de notre société ? : Après un an de travail, nous pensons utile d'ouvrir publiquement ce forum de réflexion. Tout d'abord, nous avons voulu rassembler du matériau pour la réflexion. Certes, nous n'avons pas lu tous les livres mais on trouvera des "notes de lectures" assez copieuses de plusieurs ouvrages de référence (voir ci-contre) avec, pour chacun, une courte note de présentation " www.cgm.org/Forums/Confiance/ . On trouvera en particulier une note de lecture d'Henri Prévot sur l'ouvrage de Jean-Pierre Dupuy " Pour un catastrophisme éclairé " dans la rubrique : www.cgm.org/Forums/Confiance/notes-de lecture/catstrphecl.html
  • Un visage et deux oracles pour un temps d'épreuve (02-11-2003)
    Ecrit par : PINCHARD Bruno

    « Giambattista VICO (1668-1744) est le témoin par excellence de l’établissement d’un règne intellectuel dont nous sommes issus. Mais, au lieu d’être l’un des suppôts de ce règne intellectuel, il en fut l’agent de subversion par excellence. … Selon VICO, quiconque veut entrer dans les logiques mythologiques qui constituent le lien social, doit comprendre que l’humanité n’est pas une fonction théorique, mais une fonction fondamentalement pratique. L’homme a fait son monde et il ne l’oublie que lorsqu’il se laisse captiver par ses propres produits. Il y a en effet une capacité pratique en l’homme en tant précisément qu’il est producteur. On doit se rendre attentif à cette capacité productive parce que «poétique» ne veut rien dire d’autre que «productif». Un poète c’est un producteur. Mais l’homme est producteur de mythe avant d’être producteur de marchandises,. Le rapport social est poétique avant d’être un rapport social de production ». En magnifiant l’aptitude humaine à exercer son ingénium, son ‘intelligence héroïque’, Vico, nous invite aujourd’hui à renouveler notre regard : «Il est possible pour nous de rester des hommes qui savent ce qu’ils font »

  • Sur l'Intelligence de la Complexité en Formation (21-10-2003)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    Intelligence de la Complexité - Education Formation
    Ne pouvons nous tenter d'extraire le suc de la prodigieuse quantité d'expériences de « formations » accumulées par nos sociétés depuis qu'elles ont fait de ce beau mot un sésame rassurant : En faisant un nouvel effort de formation, ne pourrons nous guérir tant de maux qui aujourd'hui nous affligent ? Sur « la formation », en général et dans tous les particuliers, depuis 40 ans, que d'expériences, que de stages, que de livres, que de colloques, sans cesse renouvelés, sur toute la planète, et surtout semble t il en Europe et plus encore en France dit-on ! Pourtant plus s'accumulent les pratiques et les théories de la formation, plus s'accroît le malaise : Il semble que dans l'ensemble nul ne soit satisfait des performances de « la formation » quel qu'en soient les prétextes, les vendeurs ou les clients.
  • SUR L'INTERDISCIPLINARITE  (02-10-2003)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité
    Ndlr. Nous reprenons volontiers ici cet article d'Edgar Morin que ré actualise Le Dossier Transdisciplinarité , publié par 'L'AUTRE DFORUM',LE JOURNAL DES PROFESSEURS DE L'UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL, VOLUME 7, NUMÉRO 3, MAI 2003,www.sgpum.umontreal.ca/archives.html, en remerciant la rédaction de cette revue de sa confraternelle autorisation. Le texte de présentation rédigé par « L'autre Forum-Université de Montréal » rappelle lel'origine et le projet de ce document toujours très actuel.
    « Déjà en 1982, dans Sciences avec conscience, Edgar Morin traitait de l'«ancienne» et de la «nouvelle» transdisciplinarité, en présentant favorablement cette dernière comme une invitation non pas à effacer la diversité du réel, mais à «penser soi-même dans la complexité». Le texte qui suit élabore de nouveau cette idée?à une époque plus récente, en 1990, où il était devenu évocateur de parler de «perestroïka scientifique». Maintes fois cité, republié1, «Sur l'interdisciplinarité» connaît un effet de réception qui a incité L'Autre Forum à le réactualiser comme repère en introduction à ce dossier sur les parcours «ouverts» de la pensée disciplinaire.
  • Complexité et apprendre, formations professionnelles et entreprises apprenantes (24-09-2003)
    Ecrit par : GIORDAN André
    - Politique de Civilisation et Anthropolitique
    Dans les pratiques de formation, les modèles constructivistes habituels paraissent limités quand elles sont évaluées. Ce qui est cause de dysfonctionnement, ce n'est pas le fonctionnement opératoire tel que l'a défini Piaget, mais ce que nous appelons une «conception» de la situation, c'est dire à la fois un type de questionnement, un cadre de références, des signifiants, des réseaux sémantiques, y compris un type de rapport au contexte, au savoir et à l'apprendre. Autant d'éléments qui orientent la façon de penser et d'apprendre de chaque personne peu pris en compte.
  • SUR LA COMPLEXITÉ DES RELATIONS ENTRE LA FORMATION DE LA PERSONNE ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA SOCIETE (12-09-2003)
    Ecrit par : AMBROSIO Teresa
    Education Formation - Intelligence de la Complexité - La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno
    Les voies du développement dans le monde contemporain sont l'objet de profondes analyses, discussions et confrontations découlant du changement rapide dans les dernières années, des structures de la vie économique, sociale et politique. Dans les nouveaux contextes, les paradigmes, les modèles et les stratégies de développement suivis ou proposées par les agences nationales, régionales ou internationales (OCDE, UE, ONU, FMI, PNUD, entre autres ) sont mis en question. On envisage l'adéquation des politiques d'intervention aux exigences de la Société de la Connaissance, et la lutte contre le décalage du niveau de développement des Pays. On peut suivre, depuis les années 70 l'évolution remarquable des théories, concepts, stratégies qui soutiennent les processus de développement intégré, durable, humain et des libertés à l'échelle mondiale. On s'aperçoit de la complexité des processus de décision politique et d'intervention de tous les systèmes sociaux que convergent vers les objectifs assumés par des accords, protocoles et résolutions entre nations. Cependant dans la même période, un profond changement peut être observé dans la Pensée éducative avec des reflets portant dans le domaine de la Pédagogie, de la Politique et de la pratique de la Formation. L'approche classique aux relations entre éducation et Développement est mise en cause et laisse émerger les perspectives plus économiques de l'éducation/Formation liées aux exigences de la qualification des ressources humaines dans un monde globalisé et compétitif, laissant dans l'ombre la complexe réalité du développement humain et durable. Les valeurs de la Personne, de sa liberté et autonomie et de sa responsabilité propre dans son parcours de formation tout au long de la vie, de construction d'identité, d'acquisition d' « empowerment » sont aujourd'hui dans la pensée éducative des valeurs dominantes. Donc la complexité de la Formation en tant que réalité sociale entraîne une Formation complexe et qui plus est une réalité personnelle. Pour répondre à ces défis d'intelligibilité et d'intervention complexe, multidisciplinaire et multiréférentielle, des réseaux de réflexion sont nécessaires et indispensables. Les contributions de la pensée complexe et de la modélisation des situations complexes peut ouvrir des voies alternatives à la recherche, à la politique et à l'action.
  • Energie 2 (24-04-2003)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Politique de Civilisation et Anthropolitique
    I.Les conditions et contextes du débat II.Politique de société III.Problématique de civilisation IV.Politique de société et de civilisation
  • De Inventione - L'invention chez Vico (18-02-2003)
    Ecrit par : PONS Alain
    - Sur La Méthode - Pragmatique
  • Un modèle de la complexité - De la logique de l'enquête à la théorie et à la pratique de l'éducation démocratique (14-02-2003)
    Ecrit par : DELEDALLE Gérard
    Education Formation
  • Les Sciences d'Ingenium pour concevoir et comprendre La Politique de Civilisation (14-02-2003)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    Ingegno Rationalité et Heuristiques - Politique de Civilisation et Anthropolitique
  • Computo, ergo sum (14-02-2003)
    Ecrit par : MORIN Edgar
  • Articuler les disciplines (14-02-2003)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité
    Les disciplines sont pleinement justifiées intellectuellement à condition qu'elles gardent un champs de vision qui reconnaisse et conçoive l'existence des liaisons de solidarités. Plus encore, elles ne sont pleinement justifiées que si elles n'occultent pas de realités globales.
  • Pour une politique de civilisation (14-02-2003) - Un entretien avec Edgar MORIN
    Ecrit par : MORIN Edgar
  • De l'impasse a la reciprocite: comment forger l'alliance entre les plus demunis et la societe (14-02-2003)
    Ecrit par : TARDIEU Bruno
    Epistémologie de la Complexité - Science Citoyenneté
  • ÉDUCATION & MANAGEMENT (11-12-2002) - Le défi de la globalité
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Management Stratégique
    Perdre l'aptitude à globaliser au profit de l'aptitude à séparer, c'est risquer d'être conduit à une intelligence aveugle. Connaître, en effet, c'est, dans une boucle ininterrompue, séparer pour analyser et relier pour synthétiser ou complexifier.
  • Pour une politique de l'humanité (26-08-2002)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Politique de Civilisation et Anthropolitique
    Moteur d'occidentalisation, le développement est un mythe qu'il faut aujourd'hui abandonner au profit d'une politique de l'homme et de la civilisation.
  • Éducation et Culture (02-08-2002) - Conférence d'ouverture du Seminaire International Education et Culture, SESC, août de 2002 - São Paulo
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Epistémologie de la Complexité
  • La recherche adaptée au développement durable (06-06-2002)
    Ecrit par : Legrand Patrick
    Gouvernance des Organisations Complexes
  • Proposals in Epistemology : Quantum Mechanics, Cognition and Action (01-02-2002) - Introduction Générale
    Ecrit par : MUGUR-SCHACHTER Mioara
    Epistémologie de la Complexité
    Le contenu de l'introduction à cet ouvrage collectif se superpose en grande partie à celui des "Leçons", mais d'autre part il en complète et actualise certains aspects, en même temps qu'il annonce le livre.
  • OBJECTIVITY AND DESCRIPTIONAL RELATIVITIES (01-12-2001)
    Ecrit par : MUGUR-SCHACHTER Mioara
    Epistémologie de la Complexité
    Ce second document sur le théme général de "la représentation des processus de conceptualisation " est le manuscrit d'un travail qui paraîtra prochainement (2002) en anglais dans Foundations of Science. Il expose et argumente, sous une forme élaborée, la "méthode de conceptualisation relativisée " qui constituera sans doute le pivot de l'épistémologie formalisée (et peut etre formalisante ?) que M. Mugur-Schächter développe depuis 1982
  • Sur une thèse (05-05-2001)
    Ecrit par : LERBET Georges (†)
    Education Formation
  • Notre Sud (08-10-2000)
    Ecrit par : VAZ da SILVA Helena
    Politique de Civilisation et Anthropolitique
  • Allocution d'Okinawa : civiliser la Terre (28-06-2000)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ethique Processus Téléologiques - Politique de Civilisation et Anthropolitique
  • Manifeste Science et citoyenneté (07-07-1999)
    Ecrit par : CALAME Pierre
    Science Citoyenneté
    (à l'initiative de Pierre Calame, annoté par J.L. Le Moigne)
  • "La Méthode" dans l'enseignement (10-06-1999) - Une interview d'E. Morin
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Epistémologie de la Complexité - Sur La Méthode
  • Pensons à Marcel Proust ...de merveilleux exemples de description complexe (03-03-1999) - Lettre d'Edgar Morin à Tereza Mendonça
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Epistémologie de la Complexité
  • CRITERES ET METHODES POUR L'ACTION DANS UN MONDE COMPLEXE (21-11-1998) - Exposé de Pierre Calame au Grand Atelier MCX
    Ecrit par : CALAME Pierre
    Gouvernance des Organisations Complexes - Science Citoyenneté - Politique de Civilisation et Anthropolitique
  • Autonomie ou dépendance de la science (01-10-1998)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité
  • Complexité et citoyenneté, science et société (01-09-1998)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    Science Citoyenneté - Politique de Civilisation et Anthropolitique
  • LA PRATIQUE DE LA COMPLEXITE (04-08-1998) - Petite histoire de la fondation Charles Léopold Mayer Pour le Progrès de l'Homme
    Ecrit par : CALAME Pierre
    Pragmatique - Politique de Civilisation et Anthropolitique
  • Les trois temps de la modélisation des éco-systèmes : l'entropique, l'anthropique et le téléologique (01-02-1998)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    Eco Systèmes Artificiels - Eco Systèmes Naturels -
  • LES LEÇONS DE LA MÉCANIQUE QUANTIQUE : VERS UNE ÉPISTÉMOLOGIE FORMALISÉE (01-03-1997)
    Ecrit par : MUGUR-SCHACHTER Mioara
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité - Epistémologie de la Complexité - La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno
    Ce premier document sur le théme général de "la représentation des processus de conceptualisation" est d'accès relativement aisé aux lecteurs francophones : Rédigé en français, il constitue le manuscrit original d'un article destiné à un large public et publié par la revue Le Débat (n° 94, mars 1997).
  • Pour une réforme de la pensée (25-11-1995)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Gouvernance des Organisations Complexes
  • LA LAÏCITÉ EN ÉDUCATION (24-07-1985) - LE NOUVEL ÉMILE
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Education Formation - Politique de Civilisation et Anthropolitique
    La laïcité , est'ce que c'est un de ces mots que, à défaut d'être ce que vous appelez un «maître mot», seraient, toujours pour reprendre votre expression, «malades» ?
  • L'ancienne et la nouvelle transdisciplinarité (06-06-1982)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Conseil Scientifique)
     


Forums(s) et liens de l'atelier

  • [Décembre 2013] Groupe AX-SHS : L’homme au cœur des sciences

    C’est sous cet intitulé que se présente désormais le Groupe ‘Sciences de l’homme et de la société’ de l’AX (Association des anciens élèves de l’Ecole Polytechnique)  par un article publié par ‘La Jaune et la Rouge’ (novembre 2013): Il s’agit de prendre acte de ce que toutes les sciences produites par l’homme sont et doivent être humaines’ précise son président Michel Paillet, (X 92, membre du Conseil de l’AE-MCX). Dans un bref entretien ‘Eclairer les transitions’ (complété par trois témoignages de membres du Groupe), il propose en particulier quelques verbatim des débats du groupe qui illustrent l’argument, tels que : La connaissance n’est pas dissociable du vécu expérimental’ ; ou : Il s’agit de passer d’un critère de vérité objective à celui d’une représentation intelligible et projective.

  • [Juin 2013] Rencontre autour des nouvelles ouvertures entre science et philosophie « la complexité et les phénomènes »

    Rencontre autour des nouvelles  ouvertures  entre science  et  philosophie  « la complexité et les phénomènes » avec Fausto Fraisopi auteur du livre « la complexité et les phénomènes : nouvelles ouvertures entre science et philosophie », le 29 mai 2013, au Centre Cavaillès, ENS –Ulm L’ouvrage de Fausto Fraisopi « La complexité et les phénomènes » , par son sous titre « Nouvelle ouverture entre science et philosophie »,  conduit à nous (re) interroger sur la formation, la nature et l’usage des connaissances que développent les sciences de la complexité dans nos cultures contemporaines.  (Voir le Dossier MCX Vidéo 30)

  • Nous avons repéré cet entretien de notre Ami Reda Benkirane donné à l'émission Geopolis de Jacques Mouriquand, Radio Suisse Romande, (La Première, 29 et 31 juillet 2011), qui nous parait particulièrement intéressante par delà l'actualité. On trouve d'autres liens sur des thèmes connexes sur le site Web : www.archipress.org/reda : « sur les liens, au croisement des sciences douces et dures, du nord et du sud, de l'orient et de l'occident. Il nous faut aujourd'hui un savoir sociologique, anthropologique, philosophique sur les liens, les relations. Ce sont les relations qui définissent les êtres, les objets, et non le contraire. Tout ce qui peut nous aider à penser l'entre, l'inter, le trans, le pluri ou encore l'uni->vers m'intéresse.»

  • [Avril 2011] Commemorative Issue for Ernst von Glasersfeld

    La Revue "Constructivist Foundations" met en ligne son numéro du 15 mars 2011 (volume 6/ Numéro 2) consacré à une belle Commémoration de la vie et de l'oeuvre d'Ernst von Glasersfeld, le restaurateur dans nos cultures académiques et citoyennes des épistémologies constructivistes. En rassemblant 25 témoignages d'origines fort diverses, cette livraison nous offre une mise en perspective sérieusement documentée de la formation de cette oeuvre engendrée au fil d'une existence chargée de multiples expériences qu'il s'attacha à transformer en 'sciences avec conscience'. En s'attachant courageusement à attribuer le qualificatif 'radical' à la  caractérisation de l'épistémologie constructiviste, il fut un des rares épistémologues de sa génération (il naquit en 1917) à ne pas réduire a priori la critique épistémique à des considérations strictement méthodologiques, et à assumer pleinement le statut de la Connaissance entendue comme un processus et pas comme un résultat fini. (Le Site du Réseau a consacré un bref Mémorial à Ernst von Glasersfeld en janvier 2011).

  • [Avril 2011] Le programme 2011 des Colloques du CCI Cerisy

    Nous avons en particulier relevé les présentations détaillées de cinq d'entre eux :
     Ethno technologie prospective (2): apprendre Territoires et économie à l'Age globalRetour sur la société du risqueL'empathie ; Agricultures et alimentations dans un monde globalisé ; Sur la problématique développée par ce colloque « Agriculture  et mondialisation », nous avons aussi repéré le Site présentant et documentant la constitution  officielle de l'Université internationale Terre Citoyenne : une initiative innovante de formation citoyenne à l'action collective. Les experts (de l'OMC par exemple), ne sont-ils pas aveugles sans les lunettes des citoyens, lorsque, paysans ou pécheurs s'attachent à repérer les fins que dissimulent bien des moyens ? Ce qui demande à tous, experts et citoyens, une prise de conscience réfléchie et argumentée des ressources de l'action collective. 

  • [Avril 2011] J'accepte de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci...

    ... et de ne formuler aucune véritable opposition car je suis bien trop occupé par ma vie et mes soucis. » ; Edgar MORIN nous a communiqué un diaporama (réalisé par le Site Terre Sacrée) judicieusement provocateur présenté sous le titre  « j'accepte » : 34 diapos toutes sous cette même introduction (ici en titre la 33ème) qui donneront envie de relire les célèbres manifestes de St. Hessel : « Indignez vous » et « Engagez vous ». Notre ami A. Peneranda a installé ce diaporama sur un site aisément accessible ici

  • [Avril 2011] « Working Together: Collective Action, the Commons, and Multiple Methods in Practice »



  • [Mars 2011] 8ème Congrès, à Bruxelles de L'UNION EUROPEENNE DE SYSTEMIQUE

    20 - 21 - 22 octobre 2011, sur le thème « Approche Systémique de la Diversité : Du savoir à la pratique - de la pratique au savoir ». L'appel à communications est disponible sur le site du Congrès

  • [Mars 2011] Prévention ou principe de précaution ? Une question insoluble scientifiquement

  • Rappelons les thèmes des Ateliers

    Et ceux des trois Symposium
    Temps, temporalités et complexité ; Temps, temporalités et complexité ; Formations des adultes, alternances et professionnalisations : des recherches à l'épreuve de la complexité

  • [Mai 2010] ACTES du Colloque international « LA DEMOCRATIE A L'EPREUVE DE L'EXCLUSION. Quelle est l'actualité de la pensée politique de Joseph Wresinski ? »

    « Il est tellement important, comme le réalise ce colloque, d'«instaurer un dialogue entre chercheurs, universitaires et acteurs de la lutte contre la grande pauvreté ». Sans ce dialogue, sans cet engagement commun, ceux qui subissent et combattent chaque jour la misère resteront les éternels exclus de nos cités. Sans ce dialogue, « nous nous laisserons emporter par nos propres idées, et finirons par penser à leur place ». Sans eux, nous oublierions qu'ils sont « le point d'appui pour le levier qui soulèvera le monde ?pour contribuer à faire naître un monde où chacun pourrait enfin être libre pour participer, « à égalité, partout où les êtres humains parlent et décident du destin et du futur de l'humanité » (Extrait de l'exposé d'ouverture d'Eugen Brand, délégué général du Mouvement International ATD Quart Monde)
    Le Dossier des Actes de cet important Colloque présente prés d'une centaine de contributions (18 ateliers thématiques, trois plénières) qui toutes témoignent de la possibilité de ce dialogue entre chercheurs, universitaires et acteurs de la lutte contre la grande pauvreté. Nous mentionnons ici les titres de trois d'entre elles présentées par des membres actifs du Réseau :
    « DE L'IGNORANCE LES UNS DES AUTRES A UNE DEMOCRATIE COGNITIVE PLUS ACHEVEE » Par Bruno Tardieu
    « L'INTERACTION RECIPROQUE DU COMPRENDRE ET DU FAIRE » par Jean-Louis Le Moigne
    « TRAVAIL ET EMPLOI » par Michel Adam

  • [Mai 2010] DISCOURS DE LA METHODE DES ETUDES DE NOTRE TEMPS

    La parution récente de nouvelles traductions de deux ouvrages de Giambatista VICO chacune remarquablement documentée qui vont enrichir et complétée nos lectures du DISCOURS DE LA METHODE DES ETUDES DE NOTRE TEMPs déjà en ligne sur le Site du Réseau
    , de Giambattista VICO, Traduction, présentation et notes par Patrick Vighetti, ed L'Harmattan, 2006, : ?Contre Descartes, philosophe de la raison formaliste, Giambattista Vico (1668-1744) défend l'ingenium, faculté d'imagination, d'invention et de création, et réhabilite les Anciens, les valeurs de l'humanisme, de la morale sociale et de la sagesse civile
    Une nouvelle éditions, bilingue Français ?Latin de l'ouvrage de G VICO ?LA METHODE DES ETUDES DE NOTRE TEMPS, (1708), réalisée par les éditions 'Les Belles Lettres', 2010,, avec une nouvelle introduction d'Alain PONS , accompagnée d'un riche appareil critique et philologique du texte latin due à Andrea BATTISTINI. La traduction française d'Alain PONS est celle qu'il avait bien voulu nous autoriser à publier en 2006 sur le Site du Réseau dans la Collection des ?Classiques du Réseau' avec une note introductive originale. Un des intérêts de la nouvelle introduction d'A PONS pour cette édition des Belles Lettres de 2010 est de prendre en compte les discours antérieurs de G Vico (de 1699 à 1707) : Ces ?Discours de rentrée de l'Université de Naples' (en Latin), qui ne furent pas publiés à l'époque, permettent de mettre en contexte le ?Nouveau discours de la Méthode' que G. Vico proposait en une alternative fort bien construite au discours cartésien qui envahissaient déjà les cultures européennes, discours qui ? traite ses auditeurs comme des enfants à qui on ne donne point d'aliment qui ne soit mâché d'avance' écrivait G Vico

  • [Mai 2010] Les colloques de Cerisy

    Le centre publie la Liste des titres des 24 Colloques qui se tiendront à Cerisy l’été 2010. Nous avons en  particulier certains d’entre eux pour leur potentielle contribution à notre ‘Intelligence de la Complexité’. (les liens HT portent sur leur programme détaillé)

    L'homme, point aveugle des sciences de l'homme ? Prendre soin : savoirs, pratiques, perspectives Carrefour Alfred Stieglitz Villes et territoires réversibles

  • [Mars 2010] Les conférences du groupe « Esthétique, complexité, expérimentation et modélisation » (ECEM) de l'ISC-PIF

    Cycle 2010 Esthétiques, positions et fondements philosophiques, épistémologiques de la Complexité.
    Le groupe ECEM (Z. KAPOULA & L.-J. LESTOCART) reprend une série de séminaires et débats intégrant cette fois un axe philosophie. Derrière ce sous-titre "Positions et fondements philosophiques, épistémologiques de la Complexité" se cache une idée d'Archéologie du Savoir et de généalogie des Sciences de la Complexité de l'esthétique de la pensée. Dans ce programme de longue haleine, il s'agit en effet de tisser des liens entre divers domaines et diverses connaissances (esthétique, neurosciences, neurologie neurophysiologie, philosophie de l'esprit, mais aussi théâtre, écriture, littérature, etc.) dans le souci d'inventorier les fondements d'une pensée complexe. Tout à tour constructivisme, littérature, phénoménologie, principe d'une circularité fondamentale et organisatrice en partie biologique, développement des individus (et des enfants), développement de l'organisme (embryogenèse), développement moteur, développement psychique et social ainsi que développement neuronal, y seront évoqués. Avec toutes les questions qui peuvent s'y rattacher comme l'idée de développement dynamique, de cognition incarnée, ainsi que toutes les controverses qui peuvent affecter le sujet. Au su et vu de ces divers domaines, l'esthétique apparaît plus que jamais « interprétation du monde ». Il s'agit en fait d'élaborer pour nous la théorie d'un cognitivisme créatif "non-linéaire" à travers ces liens et leur historique, via théorie expérimentation et création
    Programme du premier semestre 2010
    17 mars 2010 Nietzsche et la question du moi et de l'identité : l'Eternel retour Louis-José Lestocart artpress, ISC-PIF
    7 avril 2010 Hémi négligence induite par des ?uvres d'art Zoï Kapoula Laboratoire IRIS, Physiopathologie de la Vision et de la Motricité Binoculaire
    14 avril 2010 L'épistémologie de l'introspection Michel Bitbol CREA, Ecole Polytechnique
    28 avril 2010 T.B.A Valéry Grancher artiste du net et artiste-installateur
    26 mai 2010 Stratégies pour une métaphysique contemporaine Bruno Pinchard Univ.Lyon 3
    9 juin 2010 L'intentionnalité phénoménale Denis Seron Université de Liège

  • [Mars 2010] ELOGE DE LA METAMORPHOSE

    Un bel article d'Edgar MORIN « ELOGE DE LA METAMORPHOSE » publié initialement dans le journal LE MONDE du 09.01.10 et repris, parfois in extenso, par de nombreux Blogs sur la Toile .Si vous ne l?avez pas encore repéré, vous pourrez le trouver par exemple sur le Blog de la Maison de la nature et de l'environnement de Bordeaux aquitaine, ou sur celui du séminaire Complexités et Société Monde de l'EHESS, animé par Yoann Moreau et Alfredo Pena-Vega, présenté par Y Moreau sous le titre ?les-crises-vertueuses-des-métamorphoses'

  • [Mars 2010] La reprise imminente des activités du Site de l'Institut International de Recherche, Politique de Civilisation de l'Université de Poitiers

    L'annonce de la reprise imminente des activités du Site de l'Institut International de Recherche, Politique de Civilisation de l'Université de Poitiers : L'IIRP, créé en février 2008 sous la présidence d'Edgar MORIN, l'Institut International de Recherche, Politique de Civilisation a pour vocation la mobilisation de la recherche de manière transversale sur les grands défis planétaires. L'IIRPC a choisi d'?uvrer dans trois champs : la biosphère, les représentations sociales et la gouvernance. Implanté en France à Poitiers pour trois ans, l'Institut a inscrit également dans ses missions l'accompagnement . Voir aussi : Au-delà du développement durable: crdp3-poitiers.org/angely2007/

  • [Décembre 2009] Le Contexte : Rencontres interdisciplinaires sur les systèmes complexes naturels et artificiels

    (Rochebrune, 17 au 24 janvier 2010). Cette rencontre soutenue par ?le Réseau National des Systèmes Complexes', propose d'interroger le concept de ?Contexte', en partant d'une observation si souvent oubliée par les théoriciens plus encore que les praticiens qui se croient tenus de toujours bien fermer le système auquel ils s'intéressent« Même si la notion de système suppose de l'isoler de son contexte, ce dernier est très vite oublié sauf à travers des « conditions au bord » d'où l'intérêt à le remettre au centre de nos réflexions. ». Une bonne occasion de relire « le paradoxe et le système » d'Yves Barel (1979 - 1989)): « Le non-système fait partie du système », puisqu'il est en constante interaction avec lui !

  • [Décembre 2009] 50-propositions-pour-changer-de-cap

    Le Labo de l'Economie Sociale et Solidaire' va bientôt publier ses « 50-propositions-pour-changer-de-cap », un dossier collectif animé par C. ALPHANDERY (l'auteur de la Préface de l'ouvrage de Michel Adam, ?Réinventer l'entrepreneuriat.') Il a demandé à Edgar MORIN de mettre en perspective civilisatrice ce passionnant travail, entreprise à la fois responsable et solidaire, par une Postface que le Labo de l'ESS, vient de mettre en ligne : ?Revitalisons la notion capitale de solidarité alors que nous subissons la désintégration des solidarités traditionnelles'
    « Plus un problème est complexe, plus il faut penser avec ses pieds » : argument solide que Pierre CALAME, Président de la FPH a développé dans une « Conférence aux Semaines Sociales sur ?les nouveaux défis et nouveaux visages de la solidarité' », le 20 novembre 2009. Il nous autorise à la publier sous le Site du Réseau. On verra que par sa teneur, elle nous concerne tous
    « Il serait erroné d'opposer le niveau local, territorial, qui serait celui de l'action solidaire et le niveau mondial qui serait celui de la pensée. Ce serait retrouver les errements du « pensons globalement et agissons localement » qui, sous l'illusion du bon sens, a trop stérilisé la réflexion. La pensée est tout autant nécessaire au niveau local. Plus un problème est complexe, plus il faut penser avec ses pieds car c'est dans la réalité tangible que git la complexité et non à des échelles stratosphériques. Et c'est aussi au niveau global qu'il faut savoir agir et penser. Voilà je crois les nouveaux défis et les nouveaux visages de la solidarité

  • [Décembre 2009] L'initiative française du Forum mondial sciences et démocratie (FMSD)

    L'initiative française du Forum mondial sciences et démocratie (FMSD) qui a été lancé à Belém en janvier 2009 a pour but de susciter des dialogues sur des enjeux cruciaux pour nos sociétés dans les années à venir : la place de la recherche scientifique dans un monde durable (au sens non dévoyé du terme), le statut des biens communs de la connaissance, la démocratisation des choix scientifiques et technologiques, le suivi voire le contrôle à mettre en place face à la montée en puissance des technologies de rupture (nanotechnologies, biologie synthétique?), l'éthique et la responsabilité sociale des chercheurs?. On trouve sur son site les informations utiles sur l'initiative ainsi que la possibilité de participer au forum décentralisé du FMSD qui se déroulera le 23 janvier 2010 à la Bourse du Travail à Paris. Voir en particulier « Biens communs de la connaissance » Contact : Hervé Le Crosnier

  • [Décembre 2009] Vers une science et ingénierie des systèmes complexes

    SISC'09, était le thème de la troisième édition du Colloque National des systèmes complexes organisé du 25 au 27 novembre 2009 à Paris par Le Réseau National des Systèmes Complexes (RNSC), et les instituts associés. Les vidéos (webcast) de cette rencontre sont accessibles sur le Site de ce Colloque, occasion d'écouter quelques solides interventions ?sur les grands thèmes scientifiques évoqués par l'ensemble des chercheurs présents'. Les sciences fondamentales d'ingénierie n'y étaient pas semble t il à l'honneur et l'idée de faire constituer une nouvelle section disciplinaire (une de plus) dédiée exclusivement à ?une science des systèmes complexes' au sein du Conseil National des Universités Française était dans l'air.

  • [Mai 2009] La culture Touareg

    Un site consacré à la culture Touareg ?Car les conditions qui ont donné naissance à la civilisation touarègue sont les mêmes que celles dans lesquelles se trouve l'humanité actuellement', animé par . Almoustapha Mohamed [aghdal@yahoo.fr ]: ??Les Touaregs ne sont pas d'une race bien déterminée à plus forte raison une ethnie. La civilisation Touarègue, c'est tout simplement la solution que l'homme adopte face à l'environnement saharien. Cette solution est, aujourd'hui, très instructive aux hommes. En effet, si le Sahara est, matériellement et économiquement, un environnement dont les ressources sont très limitées, la découverte des limites des ressources de notre planète, qui mis fin au mythe d'un progrès techno-scientifique illimité, oblige l'homme à considérer la terre comme un Sahara. Si le Sahara culturellement et spirituellement, est le lieu où s'était retrouvées des civilisations et surtout des races aussi différentes que les négro-africaines (égyptienne, mandingues, bantoues,?), berbères, juives, phénicienne, chrétienne, musulmanes, etc.), la formation actuelle d'un village planétaire qui doit à la fois unifier l'humanité tout en conservant sa diversité met l'homme dans les mêmes conditions culturelles que celles qui ont abouti à la naissance de la civilisation touarègue. Donc là aussi, la planète terre se présente aujourd'hui comme un Sahara?. ».

  • [Mai 2009] Il n'y a de science QUE de descriptions

    C’est par cette formule provocante que je prends le parti de présenter et surtout d’inviter à lire - une remarquable étude de J P Baquiast, qu’il publie modestement sous le titre « Exemple d’application de la méthode de conceptualisation relativisé (MCR) aux problèmes du réchauffement climatique ». Les premières lignes de ce texte disent fort explicitement son projet : « La Méthode de conceptualisation relativisée (MCR) inventée par la physicienne Mioara Mugur-Schächter dans le cadre d’un approfondissement de ses recherches en physique quantique se révèle un outil particulièrement performant pour l’ensemble des disciplines scientifiques. Au-delà, la méthode est appelée à modifier l’épistémologie des connaissances et plus généralement l’usage des langages appliqués à la représentation de ce que les sens croient percevoir du monde extérieur. Cet article vise à montrer comment MCR, convenablement appliquée, pourrait éclaircir considérablement les discours scientifiques et politiques relatifs à la grande crise systémique que nous subissons actuellement. Le champ retenu est celui du réchauffement climatique, mais on verra que de nombreux autres domaines aussi sensibles pourraient être abordés » (Je souligne).. Cet exposé illustré par une interprétation renouvelante qui met en valeur  cet ‘autre regard sur le réchauffement’ suscité par une application de la méthode de conceptualisation relativisé (MCR) dans les champs de la Climatique contemporaine me semble pouvoir être caractérisé par la devise que JP Baquiast propose de mettre au fronton de l’épistémologie renouvelée que révèle la  MCR : « Il n'y a de "science" que de descriptions » : ‘Une annonce introductive dans des termes très synthétiques’ dira t il. Cet article est publié dans le N° 95 de la vivifiante Revue Automate Intelligent que dirige J P Baquiast sous un titre général qui me parait fort heureux   Science et politique : MCR pour mieux analyser la grande crise climatique par Jean-Paul Baquiast (21/03/2009). J’assure au lecteur qui craint l’abscondité de la langue des physiciens que son écriture est fort aisé et même exemplaire, toit en étant sérieusement documenté.

  • [Mai 2009] Le programme 2009 des Colloques du CCI CERISY

    Plusieurs Colloques  ont plus particulièrement retenu l’attention : LIEUX ET LIENS : ESPACES, MOBILITÉS, URBANITÉS PEURS ET PLAISIRS DE L'EAU, D'HIER À DEMAIN MAUSS VIVANT LA JEUNESSE N'EST PLUS CE QU'ELLE ÉTAIT ETHNOTECHNOLOGIE PROSPECTIVE : L'EMPREINTE DE LA TECHNIQUE CONVENTIONS : L'INTERSUBJECTIF ET LE NORMATIF DONNER LIEU AU MONDE : LA POÉTIQUE DE L'HABITER CHANGER POUR DURER

  • [Mars 2009] LEXIQUE MORINIEN

    Le remarquable site du LEXIQUE MORINIEN’réalisé par un lecteur impénitent de toute l’œuvre d’Edgar Morin, JP Paquet : Il présente son projet dans ces termes   « But du site sur Edgar MORINEmerveillé par la force, la portée, la profondeur, la beauté, la poésie de la pensée d'Edgar MORIN, cet extraordinaire penseur atypique, …. , j'ai constitué, petit à petit, ce lexique morinien, pour tenter de saisir cette perpétuelle curiosité omnivore, cette pensée toujours en "itinérance", cherchant toujours la "reliance", afin de mieux comprendre, mieux saisir sa vision globale, mieux m'imprégner de cette œuvre démesurée, essentielle, universelle. Grâce à l'internet je mets simplement ce lexique à la disposition de tout le monde, à la disposition de ceux qui, comme moi, se pose régulièrement la question : qu'est-ce que pense (ou a écrit) Edgar MORIN, au sujet de l'ordre, du désordre, du réel, de l'éducation, de la vérité, de la complexité, de l'homme...? Ce recueil synthétique est également une invitation à se lancer dans la lecture des œuvres de cet incontournable penseur/humaniste grâce auquel je suis, comme il dit "born against" le jour où le hasard m'a permit de rencontrer cette pensée fulgurante. (Jipépak) » Plus de 350 ‘entrées’ aisément accessibles par un classement alphabétique (de ‘Abandon’ à ‘Vivant’, pour l’instant, chacune introduisant au moins une dizaine d’extraits mettant en valeur leur contexte d’interprétation, et toute complétées (ou en voie de l’être) par une indexation croisée par le jeu de liens hypertextes. Ce lexique, qui s’enrichit régulièrement, devient un exceptionnel instrument de travail et d’étude pour éclairer et documenter l’entrelacs des liens qui tissent le paradigme morinien : Une exceptionnelle tapisserie toujours montée sur son métier, dont nous disposons aujourd’hui, que l’on utilisera avec le Dossier Morin dans sa langue Réflexions suggérées par les tables de La Méthode’  que Madame Sara Bonomo nous a autorisé à publier sur le site du réseau l’année dernier A cette anthologie de sous la forme d’un ‘auto - glossaire’ du paradigme morinien s’ajoute sur ce site quelques utiles rubriques de mieux en mieux documentées et judicieusement agencées : ‘Présentation , Biographie, Bibliographie, Extraits, Vidéos, Liens, Hommages. Cette page d’hommages, faite de travaux picturaux originaux réalisés par ‘jipepak’, complète et éclaire de façon originale quelques Chemins dans l’œuvre d’Edgar Morin

  • [Mars 2009] COMUNIDAD DE PENSAMIENTO COMPLEJO

    Le développement du Site de la  COMUNIDAD DE PENSAMIENTO COMPLEJO (Communauté de la Pensée Complexe) développée par une équipe d’Argentine,  qui rayonne en langue espagnole sur toute l’Amérique latine en particulier Nous l’avions présenté en novembre 2008, via ‘les Réseaux en Reliance’  en soulignant que ‘la CPC a son cœur en Amérique latine, notre terre, mais sa conscience est vraiment planétaire’ . La CPC lance un annuaire ouvert à ses correspondants, le Knowledge Network Complexity’ (Redcom) qui compte en février 09 2933 membres provenant de différentes disciplines, professions, provenant de 50 pays. Si vous lisez l’espagnol, ‘Inscrivez vous gratuitement et participez au réseau’. Une expérience que le Réseau Intelligence de la Complexité, principalement francophone va suivre avec beaucoup de sympathie participative. Le Conseil du Réseau espère pouvoir faire des propositions pratique dans ce sens au cours des prochains mois.
    Le vivifiant   "Manifeste pour les 'produits' de haute nécessité" publié par neuf intellectuels antillais, autour de Patrick Chamoiseau et d’Edouard Glissant le 16 février 2009, alors que se développaient à la Guadeloupe puis à la Martinique de puissantes manifestations sociales. Cette belle invitation à ‘lever la tête au dessus du guidon’ dés lors que l’on s’attache à penser’ l’administration de la cité humaine’ en terme de Politique de Civilisation plutôt qu’en termes exclusifs de profitabilité économique, mérite d’être médité par tous les citoyens tentant de développer les solidarités civilisatrices : Citons par exemple « Dès lors, derrière le prosaïque du "pouvoir d'achat" ou du "panier de la ménagère", se profile l'essentiel qui nous manque et qui donne du sens à l'existence, à savoir : le poétique. Toute vie humaine un peu équilibrée s'articule entre, d'un côté, les nécessités immédiates du boire-survivre-manger (en clair : le prosaïque) ; et, de l'autre, l'aspiration à un épanouissement de soi, là où la nourriture est de dignité, d'honneur, de musique, de chants, de sports, de danses, de lectures, de philosophie, de spiritualité, d'amour, de temps libre affecté à l'accomplissement du grand désir intime (en clair : le poétique). Comme le propose Edgar Morin, le vivre-pour-vivre, tout comme le vivre-pour-soi n'ouvrent à aucune plénitude sans le donner-à-vivre à ce que nous aimons, à ceux que nous aimons, aux impossibles et aux dépassements auxquels nous aspirons. »
    Ce manifeste publié initialement sur le site de Médiapart, fut repris sur le site du journal Le Monde, puis par de nombreux autres blogs que l’on trouvera aisément. Cette propagation sur la Toile via les commentaires sur les blogs permet de percevoir la difficulté culturelle de bien des experts en Economie et Management à entendre ce manifeste qui est pourtant un appel à l’invention et à l’innovation, un appel à l’exercice de l’intelligence de la complexité

  • [Mars 2009] Liste établie par Google-Archive des écrits de et sur Edgar Morin

    De nouvelles entrées sur la toile pour retrouvera ou accéder à des textes et des ouvrage de (et parfois sur) Edgar Morin grâce à la médiation de Catherine LORIDANT qui a publié il a peu une biobibliographie (‘non exhaustive’  mais aisément accessible) d’Edgar Morin  dans la revue SYNERGIE n° 4.1 2008 : ressources-cla.univ-fcomte.fr/gerflint/Monde4/loridant.pdf Elle nous a mentionné l’impressionnante liste établie par Google-Archive des écrits de et sur Edgar Morin repérés sur la Toile et classés par date depuis 1921 : 6730 entrées !
                Ainsi que celle qu’elle commence à développer sur le site du centre Edgar Morin-EHESS-CNRS, Paris sous le titre sobre Bibliographie d’Edgar MORIN
                 C’est aussi à C Loridant que nous devons la découverte du riche site de ‘jipapak’ que l’on a présenté précédemment.

  • [Février 2009] Réinventez-vous une généalogie

    Le texte d’un entretien de Martine LANI BAYLE, la Directrice de la belle Revue ‘CHEMIN DE FORMATION au fil du temps’ publié par le Site de la Revue Nouvelles Clés sous le titre « Réinventez-vous une généalogie » : Se désolidarisant du mouvement « psychogénéalogique», aux résonances quelque peu scientistes, riches de son expérience de psychologue clinicienne, qu’elle inscrit ‘dans le courant de la pensée complexe’ de façon solidement argumentée, elle conclut : Certes, les grands-parents sont un relais indispensable et quand on n’en a pas, il faut d’ailleurs s’en inventer. Je montre donc que l’ancêtre est indispensable, mais qu’on peut se le construire. Il ne faut pas se sentir lié, ligoté, verrouillé. Il y a un panel très large. Nous héritons en fait de tout le monde et de tous. Il n’y a pas de frontière, c’est nous qui les créons, les frontières ! On hérite de toute l’humanité, de tout le contexte, du monde entier. »

  • [Février 2009] (RE) METTRE LA SCIENCE EN CULTURE , de la crise épistémologique à l'exigence éthique

    Un article de Jean Marie Lévy-Leblond intitulé ‘(RE) METTRE LA SCIENCE EN CULTURE , de la crise épistémologique à l’exigence éthique’, article à mettre en toutes les mains de nos amis universitaires quelques soit leur spécialité, en prenant argument de l’autorité académique rassurante de son auteur . Nous découvrons cet article dans la récente livraison du Courrier de l’Environnement de l’INRA (déc. 08 ; N° 56) : « On voit donc que ces faiblesse de la science contemporaines affectent non seulement sa santé épistémologiques, mais aussi sa posture éthique. Aussi la situation actuelle appelle-t-elle une modification  profonde des pratiques de recherche – de la profession scientifique.  … Il ne peut y avoir de véritables ‘mise en culture de la science que si son aspect critique n’est pas gommé d’avance ». 

  • [Février 2009] Courrier de l'environnement de l'INRA

    Ce numéro du Courrier de l'environnement de l'INRA comme souvent, contient d'autres trésors pour qui veut illustrer l'exercice de l'intelligence de la complexité, en particulier ici une étude d'E Meunier ?(Inf'OGM') : ?Principe de précaution vs Equivalence en substance : l'évaluation des risques liés aux plantes génétiquement modifiées en Europe'

  • [Janvier 2009] Toute l'?uvre de WR Ashby, le père du célèbre ?Principe de Variété Requise'

    *Toute l'?uvre de WR Ashby, le père du célèbre ?Principe de Variété Requise' (An Introduction to Cybernetics (1956), est maintenant aisément accessible sur la toiole grace à la remarquable réalisation du Site The W. Ross Ashby Digital Archive.

  • [Janvier 2009] H von Foerster : ?On Computing a Reality' narré par A. Mueller

    La genèse d'un des plus célèbre (et des plus provocant, pour les uns , stimulant pour les autres) article de H von Foerster : ?On Computing a Reality' est narré par A Muller dans un récent numéro de ?Constructivist Foundations' - www.univie.ac.at/constructivism/journal/ -(vol 4, nb 1, november 2008, p.62-69), aisément accessible sur la toile. Un des principaux intérêts de cette pièce d'archive tient à la vive discussion initiale (1973) du choix d'un pronom : Faut-il dire LA réalité, ou UNE réalité ? La ?défense' de H von Foerster plaidant pour 'une' réalité devient une pièce de base de la formation contemporaine de l'épistémologie constructiviste

  • [Novembre 2008] COMMUNAUTE DE LA PENSEE COMPLEXE ('la Comunidad de Pensamiento Complejo')

    Le Site de la COMMUNAUTE DE LA PENSEE COMPLEXE (?la Comunidad de Pensamiento Complejo ?)<http://www.pensamientocomplejo.com.ar/>, constitué à l'initiative d'une dynamique équipe argentine animée par Leonardo Rodríguez Zoya et Yamil Salinas Martínez, Site qui annonce le lancement d'une « Bibliothèque Virtuelle Participative de la Complexité . Avec cette ressource, les membres (plus de 2400) de la Communauté pourront contribuer et collaborer à la création de une base de connaissance sur la complexité. L'esprit qui guide ce projet est l'accès libre, gratuit et démocratique à l'information. La Communauté de la Pensée Complexe aspire à la création et émergence d'un réseau auto organisé de pratiques et savoirs sur la complexité. » Nous souhaiterons surement, au fil des prochains mois, aviver nos interactions avec ce Réseau pour l'instant principalement hispanophone, qui ouvre courageusement une voie nouvelle à notre ?intelligence de la complexité, en tirant pari des ressources qu'Internet apporte à la formation des réseaux sociaux . ?CPC a son c?ur en Amérique latine, notre terre, mais sa conscience est vraiment planétaire' nous assure ses animateurs

  • [Septembre 2008] La démocratie à l'épreuve de l'exclusion : l'actualité de Joseph Wresinski

    un colloque international sur l'actualité de la pensée de Joseph Wresinski, et du projet de société qu'il proposait. Le Mouvement international ATD Quart Monde organise en partenariat avec Sciences Po Paris et l'Association française de science politique un colloque international sur l'actualité de la pensée de Joseph Wresinski, et du projet de société qu'il proposait. Cet événement aura lieu à Sciences Po Paris du 17 au 19 décembre 2008.(programme détaillé à www.joseph-wresinski.org/IMG/pdf/Prog_derniere_version.pdf )
    Ce colloque vise à instaurer un dialogue entre chercheurs, universitaires, et acteurs de la lutte contre la grande pauvreté, y compris ceux qui la vivent personnellement, autour de quatre thèmes de recherche : Comment penser et définir la grande pauvreté et l'exclusion ? Comment analyser les modes de reconnaissance et d'action politiques des plus pauvres ? Les Droits de l'Homme s'appliquent-ils aux exclus et aux pauvres ? Quelles politiques mettre en oeuvre pour lutter contre l'extrême pauvreté ? "Le changement demandé est d'assumer pleinement la dignité des pauvres, de prendre leur pensée comme repère pour toutes nos politiques, leur espérance comme repère de toute action." (Joseph Wresinski)

  • [Juillet 2008] Réussite scolaire ou réussite humaine ? Donner son plein sens à l'école?

    L’Association pour la Pensée Complexe s’associe à l’animation du Colloque « Réussite scolaire ou réussite humaine ? Donner son plein sens à l’école… », (Paris - Boulogne /S,  4 oct.2008) colloque  proposé par le « Collectif Ecole changer de cap », (créé à l’initiative de l’association Interactions TP-TS et de la Revue de Psychologie de la Motivation ...avec le concours notamment de l’APC et du Réseau  Pedagopsy, les facteurs humains dans l’enseignement et la formation. )
                « Quel sens l’école donne-t-elle à « la réussite » ? Les valeurs et les comportements qu’elle induit ne sont-ils pas en contradiction avec ses aspirations démocratiques ? La réussite scolaire ne va-t-elle pas à contresens de la réussite humaine ?
    La représentation dominante demeure que l’école est un lieu de réussite intellectuelle, et au mieux secondairement un lieu « d’apprentissage de la vie ». Aux élèves de s’adapter au système plutôt qu’au système de s’ouvrir à leurs rythmes d’apprentissage, à leurs attentes et angoisses, de comprendre les causes de leurs blocages, d’y remédier. Bien qu’essentiels à la réussite humaine, des savoirs et des apprentissages tels la connaissance de soi et la relation à autrui, la capacité d’écoute, le sens du dialogue, l’esprit critique et autocritique, le savoir-vivre ensemble, ou encore la capacité de résoudre les conflits et l’attitude de co-responsabilité constitutifs de l’esprit démocratique ne sont pas au programme de l’école. Pourquoi ?.. ;

  • [Mai 2008] Le Courrier de l'environnement de l'INRA

    La récente parution du N° 55, (février 08) de l'étonnant et indispensable Le Courrier de l'environnement de l'INRA, avec notamment deux articles qui contribuent directement à la formation de notre intelligence de la complexité : Celui de H Le Guyader « La biodiversité ,un concept flou ou une réalité scientifique' et celui de de Mathieu Calame, intitulé « la science économique (et en particulier l'économétrie qui mesure tout en ?billets verts') face au mur vert » Bonne occasion de rappeler la vocation de ce souvent passionnant et toujours bien documenté Courrier d'accés aisé (il suffit de le demander !) : « Le Courrier de l'environnement de l'INRA n'est pas, malgré ses vingt ans, une revue scientifique canonique. C'est un irrégulomadaire étonnant destiné à des publics béotiens, professionnels ou scientifiques, parfois antagoniques mais ayant souvent des enjeux similaires en matière de science, d'environnement, d'agricultures et de développement durable. Le Courrier aspire à les amener à partager et à mettre en perspective critique les conceptions, les problématiques, les débats et les résultats de la recherche agronomique telle que l'INRA, institution publique, et ses équipes la conçoivent et la mettent en ?uvre. La recherche rend possible des avenirs, en rend d'autres plus improbables; Le Courrier voudrait, en souriant, inciter à J'évaluation, à la prospective et à la précaution, au débat de société et à la controverse publique. La recherche n'est pas hors la société; toujours en souriant, Le Courrier voudrait il la fois décrire les contraintes sociales et politiques qui en relativisent la rationalité et intégrer les questions émergentes.. Environnement, développement durable et agricultures regorgent essentiellement d'objets sociotechniques et hétérogènes; complexités, systèmes et transdisciplinarités ne peuvent être étrangers au Courrier »

  • [Mai 2008] COMBAT MONSANTO, pour que le monde de Monsanto ne devienne le nôtre

    Le site COMBAT MONSANTO, pour que le monde de Monsanto ne devienne le notre, supporté notamment par La FPH (Fondation LC Mayer pour le Progrès de l'Homme), Arte TV et La Découverte : Ici Internet aidant, la Démocratie Cognitive s'exerce effectivement : « Ce site a pour vocation de relayer et de diffuser les informations révélées par l'enquête de Marie-Monique Robin. Pour en savoir plus les internautes peuvent se référer au livre ou au DVD "Le monde selon Monsanto". Ce site comporte trois entrées principales : "les résistances", "le système Monsanto", "les produits Monsanto".Vous trouverez dans "les résistances" un ensemble d'actions passées, présentes ou à venir, pour éviter que le monde de Monsanto ne devienne le notre. Cette rubrique vous permettra de connaitre les actions auxquelles vous pouvez vous joindre.Dans "le système Monsanto", vous trouverez, classées par thématiques, les méthodes utilisées par Monsanto pour imposer ses produits. La dernière entrée de ce site se fait via "les produits". Chaque fiche résume l'histoire d'un produit phare de Monsanto ».

  • [Mai 2008] ENTRETIEN AVEC EDGAR MORIN

    Un passionnant ENTRETIEN AVEC EDGAR MORIN réalisé par Daniel BOUGNOUX et Bastien ENGELBACH sous le titre "Un voyage dans les connaissances en train de se transformer " (entretien est en quatre parties, publié par la Revue électronique ?Non Fiction.fr Le portail des livres et des idées' Quelques lignes donnent le ton : « Je dirais qu'il y aussi chez moi quelque chose d'indéracinable et le doute. Je suis quelqu'un à la recherche de foi, mais ayant foi non pas en une révélation, mais peut-être dans la fraternité ? tout en sachant que cette foi en la fraternité ne signifie pas qu'elle va se réaliser sur terre, Le lien foi-doute est essentiel, foi et doute sont liés. Je crois être tout à fait rationnel et suis animé par un doute non pas ravageur, mais fondamental, tout en ayant une forme de foi, une aspiration indéracinable. Je prends la religion dans son sens de "ce qui relie". Comme La Méthode est liée à une tentative de relier les connaissances et que l'éthique pour moi est fondée sur la reliance, disons que je suis d'un aspect religieux non institutionnel?. ».

  • [Mai 2008] Le CENTRE EDGAR MORIN

  • [Mai 2008] Colloque sur le thème "Les grandes enquêtes pluridisciplinaires des années 60-70 en France : Bilans et perspectives, 16 et 17 mai 2008, à Brest et Plozevet"

  • [Mai 2008] La Revue française de socio-économie

    L'arrivée d'une nouvelle revue (introduite notamment par le Réseau PEKEA animé ici par Marc Humbert): La Revue française de socio-économie, Revue pluridisciplinaire, francophone. On n'osait plus l'ésperer ! Le numéro 1 de cette revue bi-annuelle vient de paraître (le numéro 02 sortira en octobre 2008.) Elle est accessible par voie électronique : www.cairn.info/revue-francaise-de-socio-economie-2008-1.htm

  • [Mai 2008] Second Annual French Complex Systems Summer School

    Le Réseau National des Systèmes Complexes (RNSC) , annonce l'organisation des ?Second Annual French Complex Systems Summer School', (Lyon and Paris, July 14-August 10, - 2008). Cette école dite ?French' est exclusivement présentée en anglais.

  • [Mai 2008] Le site Internet de 'La Fondation Jean Piaget'

    Le site Internet de ?La Fondation Jean Piaget', animé par JJ Ducret, se développe depuis 2006, afin de faciliter l'accès à une oeuvre composée de centaines d'articles et d'ouvrages (ainsi que la publication des dernières recherches dirigées ou initiées par Piaget au Centre International d'épistémologie génétique.) : Rendre accessible par voie électronique les textes de Jean Piaget épuisés et non réédités. Parallèlement à cette diffusion qui se fait progressivement, (et qui, en 2 ans, a déjà beaucoup progressé), sont également mis à disposition des internautes: une bibliographie exhaustive, une biographie, des textes introduisant à l'oeuvre tout entière ou à certaines de ses parties, des résumés des écrits diffusés, etc. Un Forum fort vivant, animé également par JJ Ducret mérite souvent le détour. Ainsi une discussion sur le thème ?J Piaget et la raison créatrice ? suscite une riche discussion sur qui rapproche ou au contraire oppose Bachelard et Piaget dans leur conception de l'évolution des sciences et de la raison.

  • [Avril 2008] POLITIQUE ET CIVILISATION SELON IBN KHALDOUN par Reda Benkirane

    Notre ami R BENKIRANE a eu l’excellente idée de publier sur le site ‘Oumma.com’ un chapitre de son livre sur "Le désarroi identitaire. Jeunesse, islamité et arabité contemporaines" consacré à Ibn Khaldun et à sa théorie dynamique des civilisations, ceci au moment où se forme une prise de conscience collective plus intense des enjeux planétaire d’une Politique de Civilisation’

  • [Avril 2008] LE PROGRAMME 2008 des ?COLLOQUES DE CERISY'

    Plusieurs d’entre eux retiendront certainement plus particulièrement notre attention : * Penser la négociation dans la modernité avancée (du 27 mai au 3  juin) * L'activité marchande sans le marché (du 4 au 11 juin) * Individualisme contemporain et individualités: regards des sciences   sociales et de la philosophie (du 14 au 21 juin), * Les universités populaires d'hier et d'aujourd'hui (du 14 au 21  août), avec une participation d'ATD Quart Monde, * L'économie de la connaissance et ses territoires (du 17 au 22  septembre)

  • [Avril 2008] Le BLOG de l'ADREUC

    C’est sous ce label que l’on trouve désormais la trace vivifiante des activités du « Groupe interdisciplinaire » de l'Association pour le Développement des Rencontres et des Échanges Universitaires et Culturels (ADREUC), groupe qu’anime en particulier l’infatigable H CALLAT, le Père des Colloques Interdisciplinaire de Carcassonne (qui fêteront cette année, du 27 au 29 juin,  leur XX° anniversaire).                 C’est sur ce Blog de Veilleurs (Les ‘épistémo vigilants’) que l’on trouve notamment la trace d’un entretien avec Edgar  Morin  intitulé « Le probable et l’improbable » publié par ‘Nouvelles Clés’  (Marc de Smedt, février 2008) : « Si je considère le probable aujourd’hui, celui-ci est catastrophique….. Et … Quand on examine l’histoire des civilisations, on se rend compte qu’elle comporte des irruptions d’improbabilités parfois pour le pire, parfois pour le meilleur. … »

  • [Avril 2008] Le FILM ?EDGAR MORIN VIE ET OEUVRE' (Durée 417 minutes)

    Film remarquable, réalisé et produit par Ruben Reynaga et l’équipe de  La Multiversidad Monde Réel “ Edgar Morin ”. , Hermosillo, Sonatra, Mexique (‘Multiversidad E morin Film’ ), en trois langues,  est maintenant accessible en format Vidéo sur le site de la Multiversidad : Un film plus ‘intimiste’ consacré à la vie et à l’œuvre d’Edgar Morin, mais non moins passionnant que celui produit il a peu par France 5, plus attentif au rayonnement de l’œuvre ‘EDGAR MORIN, UN PENSEUR PLANÉTAIRE,  Une rencontre avec l’un des plus illustres penseurs contemporains

  • [Avril 2008] ?Who Conceives of Society?'

    Un DOSSIER construit autour d’un article fort constructif d’Ernst von Glasersfeld sous le titre Who Conceives of Society?’,  suivi par une dizaine de contributions (dont une de JL Le Moigne, sous le titre ‘Who Conceives of the individual ?’)et conclu par les ‘réponses d’E Von Glasersfeld, publié par la belle revue Constructivist Foundations’ dans son vol 3, N° 2, march 2008 (p. 3-52), aisément accessible sur la Toile.  Une clarification solidement étayée du statut épistémologique du ‘Constructiviste Radical’ , irréductible aux collections de recettes méthodologiques que voudrait lui opposer des tenants d’un socio constructivisme.

  • [Mars 2008] Qu'apporte Edgar Morin aux enseignants ?

    L'édition de février 08 du site PedagoPsy.eu ,animé par J Nimier « Les Facteurs humains dans l'enseignement et la formation des adultes » consacre un dossier fort bien documenté sur la question : Qu'apporte Edgar Morin aux enseignants?: « Je laisse aux politologues le soin de déterminer la part de tactique, de stratégie, de sincérité, de parole en l'air dans les propos que Nicolas Sarkozy a tenu au sujet de "la politique de civilisation", mais ce qui est remarquable c'est l'apparition d'Edgar Morin dans tous les médias à cette occasion! Nul n'est prophète dans son pays comme chacun sait, et pourtant sa pensée devrait intéresser tout particulièrement les enseignants. En effet ses réflexions sont parmi celles qui peuvent redonner du sens à l'école, aux changements qui se préparent »

  • [Mars 2008] Le site de l'Observatoire Français des THINK TANK

    Le site de l'Observatoire Français des THINK TANK, www.oftt.eu qui publie le magazine électronique. Dans son numéro 6 (février 2008), on trouve un ?Entretien avec JL Le Moigne , présenté sous de titre « Stimuler la dignité de l'Homme : entre curiosité citoyenne et modestie des experts? » (Propos recueillis par Marc Riedel) : ?Plus qu'un « Réservoir de Pensée » (Think Tank), le Réseau Intelligence de la Complexité veut être un « Réseau Pensant »'

  • [Mars 2008] Le Village Systémique

    Le Village Systémique animé par Marc d'Hondt publie sur son site la vidéo de sa Rencontre avec Jean-Louis Le Moigne à Paris, Le 4 décembre 2007, autour de quelques « Reliances Formatrices » : Modélisation Systémique et Disegno, Raisonnements Heuristiques et Ingegno, Intelligence téléologique de la Complexité, Critique Epistémique et Aventure de la Connaissance, Plaisir de Faire et Passion de Comprendre, ...

  • [Janvier 2008] Entretiens de Cargèse (25/02 ? 01/03/ 2008) organisé par le RNSC

    L'annonce des prochains Entretiens de Cargèse (25/02 ? 01/03/ 2008) organisé par le RNSC ( CNRS-INRA-Inserm)sur le thème « Vers une science des systèmes complexes ».
    La présentation de ce thème (destiné à la co élaboration d'une feuille de route qui guidera les attributions de crédits de recherche) laisse de plus en plus perplexe : Il s'agit de restreindre plus encore le champ de cette science des systèmes complexes à une seule ?démarche' (étudier une même question à propos d'objets de recherche différents), démarche qu'il ne faudrait pas confondre avec une autre qui, bien que duale, ne relèverait pas de la dite science des systèmes complexes, à savoir : ?poser des questions sur un même objet à partir de différents points de vue'. Comme on nous assure que ?ces deux démarches ne peuvent être envisagées séparément', on se demande de quoi cette autre mystérieuse démarche pourrait bien être la science, puisqu'elle n'est pas digne du label réservé «science des systèmes complexes ». Il y a 2 ans on nous disait (sans justification aucune) que la première démarche relevait seule de ?la science fondamentale', mais on la voulait ?générale'. Ce retour frileux vers l?étude de ?la complexité restreinte' et même réduite à la recherche des seuls ?domaines thématiques susceptibles de déboucher dans un avenir proche sur des appels d'offre européens ou nationaux', ne témoigne t il pas d'une légèreté épistémologique désolante dés lors qu'il s'agit de faire financer ces recherches sur fonds publics ? On voudrait rappeler aux animateurs de ce RNSC (et des réseaux européens qui les co financent relayés par la ?Complex Systems Society' cssociety.org ) les quelques pages que le CNRS consacrait il y a cinq ans à la définition de sa politique scientifique dans son ?Projet d'établissement' (qui, officiellement, constitue toujours sa Charte) « S'attacher à la complexité, ?c'est reconnaître que la modélisation se construit comme un point de vue pris sur le réel, à partir duquel un travail de mise en ordre, partiel et continuellement remaniable, peut être mis en ?uvre. Dans cette perspective, l'exploration de la complexité se présente comme le projet de maintenir ouverte en permanence, dans le travail d'explication scientifique lui-même, la reconnaissance de la dimension de l'imprédictibilité ».

  • [Décembre 2007] La revue "Constructivist Foundations"

    Les récents numéros de la revue « Constructivist Foundations »  et en particulier le Vol. 2, Nos. 2–3  (double issue March 2007) qui rassemble un riche hommage à Ernst von Glasersfeld pour son quatre vingt dixième anniversaire   et Vol. 3, No. 1  (November 2007, qui inclue notamment une l’étude de B Troadec reprenant pour une part  (en version anglaise) sa contribution à l’ouvrage publié cette année sous la direction de J Miermont « Constructivism, Culture, and Cognitive Development. Which Kinds of Scheme for a Cultural Psychologist? »

                « The ideas and concepts developed in the present paper are neither new nor innovative. I relate the conceptual shift from a positivist to a radical constructivist epistemology that was necessary in order for me to be able to study the relationship between culture and children’s cognitive development. While the present discussion may not be innovative from a radical constructivist point of view, it is so from the point of view of mainstream developmental psychology;”

  • [Octobre 2007] Organisation et pilotage des lycées et collèges

    Un article de A Demailly : « Organisation et pilotage des lycées et collèges » publié récemment sur le site ?Les facteurs humains dans l'enseignement et la formation d'adultes qu'anime Jacques Nimier.
    "Ce qui m'a plu dans ce texte c'est son aspect "systémique" et "interdisciplinaire". On y parle d'histoire, de sociologie, de psychologie, de théorie de l'information...et on en montre les interactions pour proposer une "interprétation" à la fois de l'évolution des établissements et de ce qu'ils pourraient devenir." J.N.

  • [Septembre 2007] ?DECLARATION DE SOLIDARITE' contre l'injustice de la misère, pour la dignité de tous

    L'apppel de l'ONG Aide à Toute Détresse ? Quart Monde annonce :
    « ? que les citoyens, les autorités locales, nationales et les Nations Unies : considèrent les plus pauvres comme les premiers acteurs de la lutte contre la pauvreté,. associent les plus pauvres à la conception, la mise en place et l'évaluation de politiques qui les concernent, portent l'ambition d'un monde sans pauvreté, un monde où les droits à la vie familiale, au travail décent, à la participation sociale, culturelle et politique sont respectés, soutiennent les événements organisés chaque 17 octobre afin que la participation des personnes en situation de pauvreté reste au coeur de la Journée mondiale du refus de la misère, participent aux dialogues qui doivent se mettre en place tout au long de l'année avec les personnes qui, en refusant la misère, créent des chemins vers la paix »
    En effet, ?considérer les plus pauvres comme les 1ers acteurs de la lutte contre la pauvreté', ?associer les plus pauvres à la conception, la mise en place et l'évaluation des politiques qui les concernent' etc., ne s'agit-il pas là d' actions mettant en acte, dans une situation spécifique, les divers principes généraux d'intervention en situations complexes sur lesquels nous travaillons au sein du Réseau MCX ?APC (cf. par exemple l'ouvrage ?Ingénierie des Pratiques Collectives').. Ne s'agit-il pas là d'une action archétypique en intelligence de la complexité ?, archétypique tant du point de vue épistémique, concernant les modes de développement des savoirs (croisement des savoirs), que du point de vue pragmatique, concernant les modes d'action possible en situation complexe (travailler ensemble, le ?co-?) et du point de vue éthique, concernant la manière de regarder et interagir avec autrui, quel qu'il soit.

  • [Septembre 2007] Un article d'Ernst von Glasersfeld de 2001: THE RADICAL CONSTRUCTIVIST VIEW OF SCIENCE

    Un article d'Ernst von Glasersfeld de 2001: THE RADICAL CONSTRUCTIVIST VIEW OF SCIENCE publié dans ?Foundations of Science, special issue on "The Impact of Radical Constructivism on Science", edited by A. Riegler, 2001, vol. 6, no. 1?3: 31?43.'qui mérite particulierement notre attention aujourd'hui :
    ?From the constructivist perspective, science cannot transcend the domain of experience. Scientific theories are seen as models that help to order and manage that domain. As the experiential field expands, models are replaced by others based on novel conceptual constructs. The paper suggests the substitution of ?viability' or ?functional fit' for the notions of Truth and objective representation of an experiencer-independent reality. This by-passes the sceptics' incontrovertible arguments against certain real-world knowledge and proposes the Piagetian conception of cognition as the function that generates ways and means for dealing with the world of experience.

  • [Août 2007] Observatoire européen du plurilinguisme

    une structure récente de mutualisation entre tous les partenaires du plurilinguisme. Le principe est de réunir dans un même mouvement des décideurs, des chercheurs et des membres de la société civile pour poser clairement les questions linguistiques dans leurs enjeux politiques, culturels, économiques et sociaux au niveau des institutions européennes et de chacun des Etats membres. Un observatoire potentiel d'action intelligente assumant la complexité, source de richesses culturelles et témoignage sympathique de la capacité humaine à ne pas se résigner à une uniformisation toujours réductrice.

  • [Juillet 2007] REGARD SUR EDGAR ? ENTRETIENS THEMATIQUES AVEC EDGAR MORIN

    Les vidéos des interviews d’Edgar Morin réalisés par Samuel Thomas, qui étaient l’objet d’un DVD de la collection « Regards » des Editions Montparnasse, sont désormais intégralement en ligne sur un blog qui leur est dédié. Cette mise en ligne de l’ensemble des interviews par l’auteur lui-même rend durablement et facilement accessibles ces très riches documents. Les vidéos, diffusées sur le blog via DailyMotion, sont classées selon 4 thèmes : La pensée complexe ; Thèmes biographiques ; Thèmes humanistes ; Thèmes sociologiques. Chaque thème se décline ensuite en de nombreux sous-thèmes qui sont autant de vidéos, toutes accessibles sur la même page et permettant ainsi une entrée aisée dans le contenu des interviews. Les habitués de la pensée d’Edgar Morin y retrouverons avec plaisir des chemins connus et y (re)découvrirons, au gré de leur navigation, quelques perles. Ces interviews permettront à ceux qui en sont moins familiers d’en découvrir les traits essentiels et d’en apprécier toute la richesse et la profondeur. En ceci, le travail de Samuel Thomas fait coup double, permettant à la fois une large diffusion auprès d'un large public et un approfondissement pour les connaisseurs. L’un des intérêts du blog est d’offrir au visiteur qui consulte le site la possibilité d’interagir en laissant des messages et des commentaires qui pourront, espérons-le, être la base de discussions fécondes ! Précisons que pour l'instant la présentation est succincte (il n'y a pas de recherche d'interactivité spécifique), mais Samuel Thomas, que nous remercions collectivement pour cette intelligente mise en ligne, nous indique que le blog devrait être amélioré par l'ajout de notes bibliographiques, de liens vers d'autres sites, de versions en anglais et en espagnol, etc... JM

  • [Avril 2007] Groupe Transversales Science/Culture

    Le site du Groupe Transversales Science/Culture,  prolonge les activités du « Groupe de Recherche Inter- et Transdisciplinaire qui a pour ambition de devenir un centre de ressources international, organisé en réseau fractal d'intelligence collective, au service du renouveau de la pensée moderne, et en mesure de contribuer à la construction d'un monde plus humain, plus éthique, et plus solidaire ». .TSC vient de mettre en ligne ses archives, avec de nombreux textes et sommaires de la revue Transversales Science Culture depuis 1996 jusqu'à 2002. Les premiers textes en ligne commencent en 1996 ] 1990 1/ Fin de l'histoire ? Débat sur le chaos 2/ Vers une écosophie 3/ Vers une science de la biosphère 4/ La technoscience en question 5/ La technoscience en question (suite) 6/ Le développement soutenable (...). Une mine de documents qui furent des ?Classiques' dans les années 80-90, que les nouvelles générations trouveront parfois trop classiques aujourd'hui, mais qui permettront d'utiles ressourcements.

  • [Avril 2007] Site animé par La Fondation Jean Piaget

    La Fondation Jean Piaget a été créée en 1976 par Jean Piaget pour favoriser l'essor des recherches en psychologie et en épistémologie. Elle a, à cet effet, soutenu pendant plusieurs années un certain nombre d'activités scientifiques (bourses de la Fondation Archives Jean Piaget, travaux avancés de recherche, organisation de colloques, etc.), ainsi que la publication des dernières recherches dirigées ou initiées par Piaget au Centre International d'épistémologie génétique.

  • [Avril 2007] Le site original et ?multi référentiel' de René Barbier

    Professeur à l'Université de Paris VIII, qui anime en particulier un Master dans la spécialité "éducation tout le long de la vie", sur le thème : Multiréférentialité et l'éducation qui aborde les concepts suivants : ? Implication - Complexité - Multiréférentialité - Transversalité ? Transdisciplinarité, dans une perspective historique et anthropologique.'. En entrant par ce ?Portail', on trouvera de nombreux sites et documents sur ces thèmes et nombre d'autres, permettant par exemple un accés aisé à un texte de R Barbier : ? La pensée de la complexité chez Edgar Morin'. (René Barbier aime bien la formule de la complexité de E. Morin). : « La pensée complexe : il s'agit de "distinguer ce qui est confondu et relier ce qui est séparé. C'est une formule clé que l'on doit avoir dans la tête, imprimée dans le cerveau si l'on veut faire des sciences humaines. C'est vraiment ça l'essentiel ». On y trouve aussi, entra autres, l'annonce de la prochaine Création d'un Institut Supérieur des Sagesses du Monde (ISSM), qu'éclaire un beau texte d'Edgar Morin : Peut-il y avoir une sagesse moderne ?

  • [Mars 2007] Avis sur l'avis de l'Académie des Sciences relatif à l'enseignement des mathématiques

    Un fort intéressant « Avis sur l'avis de l'Académie des Sciences relatif à l'enseignement des mathématiques » de Gérard Vergnaud. « Au mois de décembre 2006, le ministre français de l'éducation demandait à l'Académie des sciences de lui " transmettre des orientations en ce qui concerne l'enseignement des mathématiques à l'école primaire et soulignait qu'il est " capital d'asseoir le développement intellectuel de l'enfant sur des performances en calcul ". Il demandait des préconisations immédiates, ? ». L'Académie remis rapidement son rapport. N'est-il pas « positif que les mathématiciens de l'Académie aient pris au sérieux la demande du Ministre, et se soient ?penchés' sur l'enseignement des mathématiques à l'école élémentaire ?, se félicite G Vergniaud avant de souligner les faiblesses et les lacunes de l'argumentation décontextualisée du rapport de l'Académie. « En conclusion, écrit-il, un peu de réflexion épistémologique sur la conceptualisation mathématique ne serait pas de trop dans la réflexion du Ministre et de ses conseillers ». Sa discussion mérite d'autant plus l'attention qu'elle est pertinente pour bien des domaines dépassant largement l'apprentissage de la règle de trois. A trop simplifier syllogistiquement d'abord , on appauvrit l'intelligence humaine. Ces documents sont accessibles sur le site de J Nimier : ?Les facteurs humain dans l'enseignement et la formation d'adultes'

  • [Mars 2007] Systems Thinking and Complexity: Insights for Action

    " Following the success of the previous ANZSYS conferences and "Managing the Complex" events, it was a pleasure to announce the 11th Annual ANZSYS/Managing the Complex V Conference. The conference was held in the city of Christchurch in New Zealand from 5-7 December 2005?. On trouvera notamment dans ce recueil de belle facture des études récentes de nos amis suédois D Eriksson et S. Holmberg, et le dernier article de notre ami JP van Gigch (?) : ?Remembering CW Churchman's(1913-2004) epistemological inquities.

  • [Janvier 2007] A quoi sert la modélisation ?

    Le Conseil Scientifique du Réseau Intelligence de la Complexité a repéré L'annonce d'un prochain Colloque de Biologie et Philosophie sous le titre "A quoi sert la modélisation ? " organi sé le Mardi 23 Janvier 2007, 9H-17H, Salle Dussane, Ecole Normale Supérieure, 45 rue d'Ulm, Paris. La présentation de ce Colloque est fort bien documentée, chacune des huit contributions étant accompagnée d'un résumé ?intelligent'. « la modélisation doit-elle partir d'hypothèses théoriques nouvelles, dont il faudrait d'abord étudier les propriétés intrinsèques sur des modèles abstraits ? Dans ce cas il s'agirait d'une « expériences de pensée assistée par ordinateur ». La démarche consisterait à mettre à jour les comportements non triviaux des modèles, puis à essayer de déceler des comportements analogues sur des modèles expérimentaux. » (extrait de l'introduction générale). L'invitation à la modélisation ?non - trivialisante' n'est pas encore très fréquent : Il mérite d'être entendu avec attention.

  • [Novembre 2006] Constructivist Foundations

    Une nouvelle revue qui mérite l'attention : Sous le titre un peu ambitieux, Constructivist Foundations, elle propose par ses trois premiers numéros, une contribution originale et documentée au renouvellement contemporain de nos références épistémologiques : Animée par un ?viennois', Alexander Riegler, familier des célèbres ?re-constructeurs d'un constructivisme d'inspiration épistémique' que sont H von Foerster et E von Glazersfeld, elle a le grand mérite d'être facile d'accés sur la Toile tout en étant fort bien présenté et édité dans un format de bonne facture.

  • [Novembre 2006] La revue ‘Complessita’

    La revue ‘Complessita’ est publié aux éditions Sicania  by GEM, srl, Via  Catania, 62, 98124, Messina, e-mail : info@gem.me.it  On trouvera les références détaillées des autres ouvrages au Secrétariat du Centro di filosofia della complessità 'Edgar Morin’, C/O dip. Di Filosofia, Universià degli Studi di Messina, Via Concezione, 10, 98122, Messina, Italie 

  • [Novembre 2006] la Revue suisse ?Tracé'

    L’annonce , par la Lettre d'informations d’ @rchipress – (Lettre d'informations, 2 novembre 2006) qu’anime notre ami Reda Benkirane, www.archipress.org , de la parution d’un nouveau numéro de la Revue suisse ‘Tracé’  (Bulletin technique de la Suisse romande - Revue fondée en 1875 [ www.revue-traces.ch ] sur le thème : La construction des savoirs en fonction de la complexité du monde est un des grands thèmes contemporains. Comment des disciplines aussi différentes que les sciences sociales, l'architecture, l'ingénierie appréhendent-elles des savoirs complexes? L’éditorial est disponible à www.revue-traces.ch/pdf/tra2020063829.pdf , Et l’entretien avec R Benkirane est accessible par www.revue-traces.ch/pdf/tra2020063830.pdf . On trouve sur la lettre d’ @rchipress les liens avec les autres articles.Le numéro est illustré de façon fort séduisante, entre fractales, avalanches et Fragonard : ‘La dissémination de personnages, tous identiques, sur un tableau en ellipse permet à l’artiste de suggérer une multiplicité dynamique de perceptions de l’espace, l’oeil rebondissant sans fin du renflement d’une joue vers l’arc d’un bras, puis sur le bourgeonnement d’un nuage. Essaim, ellipse, nuages... comme si Fragonard avait eu un pressentiment de la complexité de l’univers à une époque où, pourtant, Laplace affirmait que celui-ci n’est qu’une horloge’,  conclut par exemple Francesco Della Casa achevant un article intitulé ‘les fluidités du territoire’ (www.revue-traces.ch/pdf/tra2020063831.pdfA)

  • [Septembre 2006] Al Jazeera Centre for Studies

    A new research-action instrument. Two poles of research: To address the cultural, societal and political challenges and the multidimensional facets of the contemporary world, the Centre/Institute has organized its research programmes along two main poles.

  • [Septembre 2006] l'ISCE Shop

    De récentes publications anglaises sur les thèmes Système, Complexité, Emergence (E-CO, Systems Research & Behavioral Science, etc..)

  • [Août 2006] Les sept savoirs nécessaires à l'éducation du futur sur le site de l'UNESCO

    La publication sur un site ouvert de l'UNESCO du texte complet du manifeste d'Edgar MORIN : Les sept savoirs nécessaires à l'éducation du futur : «Ce document est publié par l'UNESCO en tant que contribution au débat international sur la façon de réorienter l'éducation vers le développement durable. Edgar Morin met en avant sept principes clé qu'il estime nécessaires pour l'éducation du futur. Mon plus grand souhait est que ses idées suscitent un débat qui contribue à aider éducateurs et décideurs à clarifier leur propre pensée sur ce problème vital » annonce le Directeur de l'UNESCO dans sa présentation.

  • [Juin 2006] Initier à l'éthique

    La présentation détaillée d'une conférence d'Edgar MORIN clôturant le cycle de conférences 2006 de l'Institut Supérieur de pédagogie, le mardi 6 juin 2006

  • [Juin 2006] Religions, cultures et communication

    Un nouveau programme de formation continue (à l'Université de Genève) mentionné par grâce à Reda Benkirane visant à   répondre aux défis des brassages culturels et religieux

  • [Mai 2006] 3rd International Workshop on complexity and Philosophy

    (Stellenbosch, South Africa, February, 2007), animé par P. Cillier

  • [Mai 2006] Theory, Culture and Society

    La parution d'un numéro spécial Special Issue on Complexity : Editor: John Urry Contents: October 1 2005, Volume 22, No. 5

  • [Mai 2006] The international journal Emergence: Complexity & Organization , E:CO

    La parution du Volume 8 Issue 1: a special issue on Complexity and Innovation

  • [Février 2006] GERFLINT - Groupe d'Etudes et de Recherches pour le Français Langue Internationale.

    Le Gerflint est né de trois motivations : amicale (aider de jeunes chercheurs français et étrangers à poursuivre leurs travaux en didactique des langues et des cultures) ; militante (faire reconnaître officiellement le statut scientifique d'une discipline encore trop largement sous-estimée dans sa spécificité épistémologique, et donc toujours confondue avec ce qu'elle n'est plus) ; et humaniste (considérer comme inacceptable toute dépréciation, pour cause d'inutilité pratique, des valeurs fondamentales d'une communauté humaine quelconque). Ce réseau, animé par J Cortés, publie déjà une quinzaine de revues par grandes régions (Synergie Pays) , que présente son site.

  • Ce centre animé par Mioara Mugur Schachter, dont les contributions enrichissent depuis l’origine notre ‘intelligence de la complexité’. Tant par ses publicationjs que par ses séminaires réguliers, le CeSEF constitue aujourd’hui une de nos ‘source vive’.

                L'objectif du CeSEF est de construire à partir des approches scientifiques actuelles les plus profondes et performantes, une méthode de conceptualisation, une procédure-cadre de conceptualisation, unifiée et générale, optimisée face à des contraintes précisées. Nous voulons :- expliciter les démarches épistémologiques incorporées dans les théories scientifiques actuelles les plus performantes – de la physique, la biologie, les mathématiques, l’informatique, les sciences cognitives – ainsi que dans la pensée philosophique ;- accomplir une synthèse de ces démarches ayant des méta-caractères propres ;- densifier cette synthèse jusqu'à en tirer des procédures de conceptualisation qui, à terme, puissent soutenir et optimiser les actions de diverses sortes, factuelles, conceptuelles, mixtes….

  • [Janvier 2006] Le Blog Philoscience de Jean-Paul Baquiast et de Christophe Jacquemin

  • [Mai 2005] "Un autre monde est possible" sur le site de Carpe Diem

    Sous le titre « UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE », un entretien de Véronique AUGER avec Jacques ROBIN qui s’ouvre sur la question suivante :A travers le Groupe des Dix, la revue Transversales Sciences-Culture, VECAM ou le GRIT, vous avez été un pionnier en combinant les regards de penseurs appartenant à des disciplines différentes. Quel bilan tirez-vous de toutes ces années passées à oeuvrer dans le milieu

  • [Mai 2005] L'Observatoire des réformes universitaires - ORUS -

    ORUS se veut un lieu de veille, d’écoute, d’échange et d’exploration des questions relatives aux systèmes universitaires et aux rapports entre université et société. ORUS lance une revue électronique  dont le premier numéro paraît sur le site

  • [Mars 2005] Collection Transversales

  • [Mars 2005] La question du mal dans le numéro de la revue 'Psychologie de la motivation' N° 38 animée par Armen Tarpinian

    « ?Face à nos faiblesses ou méchancetés communes, « ordinaires », nous disons « c'est humain ! » Mais nous ne le dirions pas d'Auschwitz, qui pourtant n'a pu exister sans une participation massive d'êtres « ordinaires ». Renforcés par la stupeur que provoque l'industrialisation froide et collective de ce délire de haine, sans doute est-ce la complexité des causes et les profondeurs subconscientes d'un tel Mal qui nous font parler d'un mystère. Sans doute, cette croyance tient-elle aussi en partie à notre angoisse de nous dévoiler à nos propres yeux comme aux yeux d'autrui et, baignant encore inconsciemment dans une culture de la perfection et de l'irréprochabilité, à notre manière moralisante de nous introspecter. Le pari fait ici n'est pas d'apporter la réponse, mais de montrer que la difficulté d'expliquer le mal ne doit pas nous le faire tenir pour inexplicable »

  • [Février 2005] L'université Européenne d'Eté 2004

    organisée avec le concours de L'Université de Nantes, Université permanente  et de L'Association pour la Pensée Complexe, sur le théme :  Unité et Identité de l'Homme II,  Origines du langage et Histoire de la conscience humaine,  édite plusieurs des conférences présentée lors de cette session début septembre 2004., sous la forme d’enregistrements vidéo et audio, et parfois avec un  texte d’accompagnement . Ces documents sont en outre inséré dans une des rubrique du site serveur : Oasis-tv qui est organisé selon diverses thématiques, notamment « Complexité » : On y trouve diverses vidéoconférences, notamment de  A Kahn, E.Morin, A. Langaney, E. Andreewsky,

  • [Février 2005] La Revue Emergence: Complexity & Organization (E:CO)

    (“an international and interdisciplinary conversation about human organizations as complex systems and the implications of complexity science for those organizations). Cette revue publie sur son site ses récents numéros. C’est ainsi que l’on trouvera un bel article de I StengersThe Challenge of Complexity: Unfolding the Ethics of Science - In Memoriam Ilya Prigogineà emergence.org/ECO_site/ECO_Archive/Issue_6_1-2/Stengers.pdf

  • [Février 2005] La Revue The Learning Organization

    publie une etude de W. Baets et M.J Broweys, intitulée « Cultural complexity: a new epistemological perspective » (Vol.10, n°6, 2003, 332-339) :  ‘Culture is a complex process. … The paper outlines the concepts and principles of this epistemology that could be seen more as a strategy than a ready-for-use method in approaching culture in learning organizations’.  (Accessible par :www.ingentaconnect.com/search/expand )

  • [Décembre 2004] Université Mundo Real - Edgar Morin

    L'Université très innovante est en voie de Création(2005) à Hermosillo,(Mexique), la « Universidad Mundo Real - Edgar Morin »), projet international animé par des une équipe mexicaine, avec le concours de l'UNESCO, vient d'être inaugurée. Son programme et ses premières initiatives (?relever les défis de la complexité') sont présentés et déjà illustré sur le site.

  • [Décembre 2004] Cátedra Itinerante UNESCO "Edgar Morin" (CIUEM)

    A Buenos-Aires, la « Cátedra Itinerante UNESCO "Edgar Morin" (CIUEM) » est animée par l'Instituto Internacional para el Pensamiento Complejo (IIPC), dirigé par Raul Motta. On trouve sur le site de l'IIPC de nombreuses informations sur ses projets et ses initiatives.

  • [Octobre 2004] Un article de JP Baquiast dans la revue Electronique AUTOMATES INTELLIGENTS n° 53

    « Le programme pour une épistémologie formalisée de Mme Mioara Mugur-Schächter, commentaires par Jean-Paul Baquiast ». Due presque exclusivement à la physicienne et philosophe des sciences Mme la professeur Mioara Mugur-Schächter, la Method of Relativized Conceptualisation (MRC) a été élaboré progressivement à partir de 1982. Elle a fait l'objet de divers articles et discussions et d'un ouvrage de présentation détaillé : Quantum Mechanics, Mathematics, Cognition and Action (Kluwer Academic, 2002). Un ouvrage destiné à un public plus large est en cours de rédaction par l'auteur
    * Et une "Interview de Mioara Mugur-Shächter" , propos recueillis par Jean-Paul Baquiast : Automates Intelligents (AI ) : Nous souhaitons faire découvrir à nos lecteurs ce que nous considérons comme un apport décisif à la philosophie des connaissances, votre ouvrage Quantum Mechanics, Mathematics, Cognition and Action, Proposals for a formalized Epistemology, Kluwer Academic Publishers 2002 (Voir notre article de juin 2004, ainsi que celui sur le même thème paru en avril).Pour cela, il serait souhaitable que l'on vous connaisse mieux, car votre parcours a été assez exceptionnel. Pouvez vous nous en retracer les principales étapes, à partir de vos premières études scientifiques en Roumanie.

  • [Octobre 2004] Une interview de Olivier Laprévote dans la revue Electronique AUTOMATES INTELLIGENTS n° 54

    Olivier Laprévote, docteur en science et en pharmacie., Directeur de recherche au CNRS et responsable au sein de l'Institut de Chimie des Substances Naturelles (ICSN) à Gif sur Yvette du Laboratoire de Spectrométrie de Masse.
    Automates Intelligents (AI) :' Vous avez toujours eu de ne pas vous enfermer dans des catégories définitives...'
    O.L. : ?Ma seule crainte, finalement, c'est que le grand débat actuel sur l'avenir de la recherche scientifique en France ne se focalise que sur les questions de structures (grands organismes, relations organismes-université, recherche-industrie...) et sur celle des statuts. Les français sont spécialistes de ce genre de sujet tant ils prennent plaisir à la controverse portant sur les institutions. On passerait ainsi à côté de l'essentiel: qu'est ce que l'acte de chercher ? Comment l'exercer au mieux ?
    Je voudrais terminer par une anecdote qui m'a réjoui en son temps et qui me rend globalement optimiste. Alors que jeune chercheur, je venais d'intégrer le CNRS, il avait été proposé aux recrues de ma "promotion" de suivre une formation d'une semaine dans un domaine étranger à leurs compétences d'origine. Une liste de 30 sujets nous avait été proposée et chacun était libre d'en proposer un sur la trente-et-unième ligne du formulaire. Spontanément; qu'ils fussent mathématiciens, biologistes, historiens ou autre, près de la moitié des chercheurs ont indiqué sur cette dernière ligne: philosophie des sciences, histoire des sciences ou épistémologie. C'était une façon de faire part de notre interrogation sur le métier de chercheur. Cela montre que la recherche ne se limite pas à la seule revendication d'une excellence disciplinaire mais procède d'une démarche intellectuelle singulière qui s'accompagne d'un questionnement permanent sur nous même.'

  • [Octobre 2004] Un article de Paul-Antoine Miquel ?Qu'est-ce que l'émergence en biologie ?' dans la revue électronique VIVANT (n°6) animée par J J PERIER

    Le concept d'"émergence" traduit l'idée que les propriétés d'un système ont quelque chose de plus que la somme des propriétés de ses éléments. Mais cette définition retranscrit-elle bien les subtilités du Vivant ?

  • [--] Edgar MORIN « Relier les connaissance : des clés pour la compréhension du monde »

    Une conférence d'Edgar Morin inaugurant la nouvelle et originale ?Université pour Tous' de la Ville Nouvelle de SENART : Université qui se vise à contribuer à faire de Sénart une ?ville apprenante'. Ce document rend compte de l'ensemble des présentations et débats qui ont accompagnés cette conférence devant un large auditoire. La conférence d'Edgar Morin est suivie notamment d'une intervention de Pascal Roggero

Haut de Page